L'homme a été arrêté sur la rue Saint-Eugène à Jonquière.

Le frère de Marc-Étienne Côté arrêté

Un individu a été arrêté, dimanche, après avoir tenu les policiers en haleine durant quelques heures, sur la rue Saint-Eugène à Jonquière. Réfugié chez sa mère, l'homme refusait de se rendre. Et il se trouve que l'individu est le frère aîné du présumé meurtrier jonquiérois, Marc-Étienne Côté.
Jonathan Côté, âgé de 38 ans, s'est rendu chez sa mère, vendredi. Il aurait passé le week-end chez elle, mais se serait montré agressif au cours de la nuit de samedi à dimanche. En matinée, dimanche, la dame a quitté les lieux et, craignant de retourner chez elle, a communiqué avec les policiers.
Les agents se sont donc rendus sur place en après-midi. Seul à l'intérieur de la résidence, Jonathan Côté aurait refusé de se rendre aux policiers, ce qui a forcé les agents à négocier avec lui. Toujours selon nos informations, l'homme n'était pas armé.
Vers 17 h 30, voyant que l'homme refusait toujours de sortir, les policiers de Saguenay ont communiqué avec son avocat, Me Charles Cantin. Il se trouve que l'individu a plusieurs dossiers devant les tribunaux. Me Cantin a accepté de se déplacer sur la rue Saint-Eugène, dans l'espoir que son client sorte de la maison. 
« J'ai communiqué avec lui et je suis rentré dans la maison pour lui jaser. Il a accepté de sortir. Ça s'est fait assez rapidement », a expliqué le criminaliste, lorsque rencontré sur place par la journaliste du Quotidien. Le criminaliste a préféré ne pas s'étendre davantage sur le sujet.
L'homme a été arrêté peu après 18 h. Il a été amené au poste et il a passé la nuit derrière les barreaux. Il comparaîtra lundi au Palais de justice de Chicoutimi. Il pourrait faire face, entre autres, à des accusations de séquestration et de voies de fait. 
Le présumé meurtrier Marc-Étienne Côté, qui figure parmi les 10 criminels les plus recherchés du Québec, n'aurait rien à voir avec cette histoire. 
Bien connu des policiers
Tout comme son frère, Jonathan Côté a une feuille de route bien chargée en matière criminelle. Actuellement, il était en attente de sentence pour des accusations de harcèlement, de voies de fait et de bris de condition.
Il y a quelques années, le Jonquiérois avait fait face à la justice pour des introductions par effraction, des bris de probation, pour possession d'instruments de cambriolage et de vol dans des commerces.
L'homme a également dû répondre à des accusations de voies de fait contre des policiers qui étaient venus l'arrêter chez lui, il y a plusieurs années.
Il a déjà été accusé de menaces envers des membres de sa famille.
Toujours introuvable
Marc-Étienne Côté, le présumé meurtrier d'Israël Gauthier-Nepton, reste introuvable. Les autorités sont aux trousses de l'homme de 36 ans depuis maintenant trois semaines.
Marc-Étienne Côté est considéré comme le suspect principal dans le meurtre commis sur la rue du Vieux-Pont, à Jonquière, le 20 novembre dernier. Dès le lendemain, les enquêteurs de la Sûreté du Québec avaient lancé un avis de recherche national afin de mettre la main sur le Jonquiérois au lourd passé criminel. Il figure maintenant parmi les 10 criminels les plus recherchés de la province.
Israël Gauthier-Nepton a été tué d'une balle dans le dos. Il aurait été abattu en pleine rue. Les circonstances du meurtre restent encore nébuleuses. Marc-Étienne Côté, qui pourrait être armé, est considéré comme dangereux.
Toute personne ayant des informations sur l'homme peut communiquer avec les policiers en composant le 911 ou la Centrale de l'information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.