Le fraudeur Donald Ouellet devant jury

Après avoir renoncé à son enquête préliminaire, fait de nombreuses demandes de divulgation de preuve et avoir changé d’avocats à quelques reprises, le multirécidiviste de la fraude et de l’escroquerie, Donald Ouellet, demande à ce que son procès se tienne devant un juge et un jury.

L’homme de 51 ans a fait cette demande, jeudi, au Palais de justice de Chicoutimi. Il devait subir son enquête préliminaire devant le juge Paul Guimond de la Cour du Québec. Au moment d’entreprendre cette procédure judiciaire qui sert à évaluer la preuve détenue par le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), Ouellet y a renoncé et fait valoir ses intentions.

Le magistrat lui a donné quelques heures pour soupeser les avantages et désavantages de la démarche avant d’entendre sa réponse finale.

« Je veux un procès devant juge et jury », a clamé Ouellet.

Le juge Guimond lui a mentionné que cela occasionnerait des délais et l’accusé a dit bien comprendre.

Le dossier a été remis au 12 avril. À ce moment, les parties pourront tenter de trouver une date pour le procès.

100 000 $

Ouellet a été arrêté en juin 2017 après qu’une personne ait porté plainte à la police pour une tentative d’extorsion de 100 000 $.

L’homme au lourd passé judiciaire est aussi accusé d’intimidation, d’entrave à une enquête de la police et de bris de condition.

Il n’a pas été en mesure de recouvrer sa liberté en raison de ses antécédents judiciaires et des risques de récidive.