Le siège social de l’entreprise Maçonnex, située sur le boulevard Saint-Paul, a été détruit par les flammes. L’incendie s’est déclaré vers 22 h, samedi. Les pompiers s’affairaient toujours à éteindre les foyers d’incendie, dimanche.

Le feu ravage le siège social de Maçonnex

Un incendie a complètement détruit le bâtiment abritant l’entreprise Maçonnex située sur le boulevard Saint-Paul, à Chicoutimi, samedi soir, peu avant 22 h. L’entreprise poursuivra ses opérations à partir de sa succursale de Saint-Bruno.
Le feu a rapidement pris en intensité lors de la naissance du brasier.

Une quinzaine de pompiers du Service de sécurité incendie de Saguenay ont été dépêchés sur les lieux.

« Plusieurs citoyens ont contacté le 911 pour aviser qu’un bâtiment était la proie des flammes », a décrit le chef aux opérations du service de Sécurité incendie de Saguenay, Yannick Bouchard, samedi en fin de soirée.

« À notre arrivée, c’était un embrasement généralisé à la grandeur du bâtiment. On est passé en mode défensif et on s’est installé pour avoir de l’eau en quantité suffisante afin de combattre le brasier. »

Puisque la borne-fontaine se trouvait de l’autre côté de la rue, les pompiers ont dû faire appel aux policiers de Saguenay pour bloquer le passage aux automobilistes sur le boulevard Saint-Paul.

Le toit s’est effondré pendant l’incendie. Les flammes ont été maîtrisées vers 2 h. Les pompiers sont demeurés sur place jusqu’en après-midi, dimanche, afin d’éteindre tous les foyers d’incendie, a expliqué le chef aux opérations Éric Morin.

« Nous avons quatre pompiers qui s’affairent à finaliser l’extinction. Puisque le toit s’est effondré et que la structure est affaiblie, le travail de déblais est un peu plus long que la normale. »

Le boulevard Saint-Paul, entre la sortie de l’autoroute 70 et du boulevard du Royaume, a été rouvert à la circulation en fin de journée, après que les pompiers aient quitté les lieux.

Poursuite des opérations

Le directeur de Maçonnex au Saguenay, Claude Perron, a indiqué que le bureau de Saguenay employait une quinzaine d’employés. Il a signalé son intention de reconstruire les installations de Chicoutimi, tout en précisant que l’entreprise allait continuer d’opérer à partir de Saint-Bruno.

« On a une succursale à Saint-Bruno qui est fermée de décembre à mars et on va l’ouvrir lundi matin, a indiqué M. Perron. On va continuer à desservir nos clients. »

Maçonnex opère une dizaine de succursales à travers le Québec. L’entreprise se spécialise dans la distribution de revêtements extérieurs, de produits pour l’aménagement paysager ainsi que de poêles et foyers.

Enquête

Le chef aux opérations, Éric Morin, ne pouvait s’avancer sur les causes du brasier, dimanche. « Toutes les options seront étudiées, mais rien ne porte à croire pour l’instant que c’est criminel », a-t-il mentionné.

Le Service des enquêtes de la Sécurité incendie se rendra sur les lieux lundi. Avec Frédéric Marcoux et Myriam Gauthier