Un feu s'est également propagé dans l'arrondissement de Jonquière.

Le feu force la fermeture de la 169

Un incendie de forêt à la hauteur du mont Apica, dans la Réserve faunique des Laurentides, a forcé la fermeture de la route 169, dimanche après-midi. La circulation a été interdite pendant environ deux heures, entre 14 h 30 et 16 h 30.
Les pompiers de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) ont lutté contre le brasier et même s'il n'a fait rage que sur deux hectares, la proximité avec la route a forcé la SOPFEU à la vigilance. Les causes de l'incendie ne sont pas encore connues.
« Lorsqu'on a reçu l'alerte, on a su que l'incendie était en bordure du sommet et en voyant que les flammes étaient très hautes, on a décidé d'envoyer quatre avions-citernes pour calmer l'intensité du feu, a commenté l'agente à l'information dans la région pour la SOPFEU, Josée Poitras. Étant donné que c'était en bordure de la route, on a fermé celle-ci pour permettre à nos équipes de travailler de façon sécuritaire. »
En soirée, l'incendie était contenu. La prochaine étape était de le maîtriser. Un incendie est contenu lorsque sa progression est arrêtée, du moins de façon temporaire. Il est maîtrisé lorsque sa progression a définitivement cessé.
L'indice d'inflammabilité était extrême dimanche, en raison de la chaleur et des forts vents qui réduisaient le taux d'humidité. L'indice devrait descendre au niveau bas lundi, avant de retourner au niveau élevé mardi. Les conditions météorologiques, la température, la vitesse des vents et l'humidité relative sont les facteurs qui influencent l'indice d'inflammabilité.
À Jonquière aussi
La SOPFEU est également intervenue dans l'arrondissement Jonquière, sur un territoire leur appartenant. Deux avions-citernes ont été utilisés et les pompiers de Saguenay sont aussi venus prêter main-forte. D'une vingtaine d'hectares en après-midi, le brasier avait été revu à la baisse à 17 hectares en soirée. L'incendie était contenu.
Au total, les pompiers de Saguenay ont reçu 43 appels de citoyens, la plupart pour des branches tombées sur des fils électriques, a indiqué le chef des opérations de la Sécurité incendie de Saguenay, Jean-Guy Frappier.
Même si la journée de dimanche a été active, le nombre de feux de forêt est fortement sous la moyenne à ce temps-ci de l'année. Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, la SOPFEU a été appelée à éteindre 10 feux, comparativement à la moyenne de 96 feux à pareille date. Au Québec, la moyenne se chiffre à 222 incendies. Cette année, on en dénombre 76.
Les forts vents provoquent des pannes
Les forts vents qui ont balayé le Saguenay-Lac-Saint-Jean ont provoqué plusieurs pannes de courant sur tout le territoire, dimanche. En début de soirée, plus de 10 000 clients d'Hydro-Québec dans la région étaient privés d'électricité, mais ce chiffre était descendu à 1889 en fin de soirée.
Les arrondissements de Chicoutimi, de Jonquière et de La Baie étaient les plus touchés. Les clients étaient répartis dans 42 secteurs, dont 26 à Saguenay. Au Lac-Saint-Jean, la ville de Saint-Félicien était affectée de façon plus importante. Selon le site de la compagnie d'État, la municipalité de Rivière-Éternité, dans le Bas-Saguenay, était la plus affectée alors que 1233 clients devaient se débrouiller sans courant.
« Les pannes ont été principalement causées par les forts vents et les grosses rafales, mélangées à la végétation qui entrait en contact avec les fils, a confirmé la conseillère en relation avec le milieu chez Hydro-Québec, Marie-Claude Lachance, ajoutant que 21 équipes de monteurs avaient été appelées à se répartir le travail.
Mme Lachance ne pouvait dire à quel moment la situation allait être complètement rétablie. Elle a toutefois ajouté que les vents avaient baissé, ce qui allait faciliter le travail des employés sur place. Des équipes d'élagueurs ont également été appelées en renfort.
« Nos équipes travaillaient très fort en après-midi, mais chaque fois qu'on rétablissait le courant à un endroit, une nouvelle panne était signalée à un autre endroit, a-t-elle souligné. On va tout faire pour rétablir le tout rapidement. »
Au plus fort des pannes, tout près de 11 000 clients ont été touchés par des pannes au Saguenay-Lac-Saint-Jean.
Circulation perturbée
Une panne sur les boulevards Université et Talbot a perturbé la circulation, en fin d'après-midi dimanche. Les feux de circulation se sont retrouvés éteints, et des policiers ont été dépêchés pour diriger les automobilistes. « La situation était problématique. Nous avons donc envoyé des policiers sur place pour faire la circulation. Les vents forts ont causé plusieurs problèmes aujourd'hui. Il y a plusieurs pannes de courant, des systèmes d'alarme qui sont enclenchés, des arbres qui tombent », a commenté le lieutenant de la Sécurité publique de Saguenay Jean-François Imbeault. Avec Julien Renaud