Le dossier de Karl-Emmanuel Villeneuve en délibéré

Karl-Emmanuel Villeneuve, accusé de meurtre au premier degré d’Alexandre Larouche, n’a pas encore été en mesure de savoir si la Cour supérieure du Québec accepte ou non de le remettre en liberté. Le juge Raymond Pronovost a pris le dossier en délibéré. Il n’a pas arrêté de date pour rendre sa décision.

Villeneuve aurait éliminé sa victime d’une décharge de calibre 12 le 29 juillet dans une résidence de la rue Johanna, à Chicoutimi-Nord.

Le client de Me Jean-Marc Fradette aurait tiré à deux reprises.

Au cours des derniers jours, Villeneuve s’est présenté devant le juge Raymond W. Pronovost, de la Cour supérieure du Québec, pour obtenir sa remise en liberté dans le cadre de son enquête caution.

Me Michael Bourget, du bureau du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), et Me Fradette ont fait valoir leur point de vue au Palais de justice de Québec, là où ont eu lieu les dernières procédures judiciaires.

La preuve avait été en grande partie administrée par les deux parties, en novembre, au Palais de justice de Chicoutimi. Les deux avocats n’avaient pas été en mesure de livrer leurs plaidoiries, ce qu’ils ont pu faire mardi à Québec.

Les médias ne peuvent rapporter la tenue des discussions étant donné qu’une ordonnance de non-publication a été émise par le magistrat.

Par ailleurs, Villeneuve, qui n’est âgé que de 21 ans, a été cité à procès le 4 décembre dernier à la conclusion de l’enquête préliminaire, qui s’est tenue sous ordonnance de non-publication.

Le juge Richard P. Daoust, de la Cour du Québec, avait tout de même assez d’éléments entre les mains pour ordonner la tenue d’un procès devant un juge de la Cour supérieure du Québec et un jury de 12 personnes.

Le juge a remis le dossier au terme des assises criminelles du mois d’avril 2019 pour un éventuel procès à l’été et plus probable à l’automne prochain. Ce délai devrait permettre aux parties de compléter tous les documents de la preuve au dossier. Il a déjà été déterminé que le procès se déroulera devant un juge et un jury de 12 personnes.

Karl-Emmanuel Villeneuve est incarcéré depuis les premiers jours du mois d’août dernier.

Jusqu’à présent, il n’a pas été possible de connaître les détails de cette triste histoire. Les informations qui circulent laissent voir que la victime aurait pu être éliminée pour une histoire de dette de drogue. Alexandre Larouche aurait accumulé des dettes variant entre 27 000 $ et 32 000 $.

En plus du procès pour meurtre, Villeneuve fait face à des accusations de possession de stupéfiants et de possession non autorisée d’une arme à feu.