David Gilbert, qui attend sa peine à la prison de Roberval, en appelle de son verdict de culpabilité.

Le braqueur David Gilbert porte son verdict en appel

David Gilbert, reconnu coupable de vol qualifié par un jury, en novembre dernier, porte son verdict en appel. La défense, représentée par Me Louis Belliard, estime que le juge de la Cour supérieure, Richard Grenier, a erré lorsqu’il lui a refusé de faire réentendre certains témoins lors du procès.

Au terme de son procès tenu au début du mois de novembre dernier, au Palais de justice de Chicoutimi, les douze jurés avaient rendu un verdict de culpabilité pour le jeune homme de 26 ans, qui faisait face à sa seconde accusation de vol qualifié depuis ses 18 ans. Il avait d’ailleurs été condamné à quatre ans de pénitencier, alors qu’il était à peine majeur.

Dans la présente cause, David Gilbert a été reconnu coupable d’avoir commis un vol à main armée dans un dépanneur de Jonquière, le soir du 3 avril 2018, avec deux complices. Lors des observations sur la peine, la défense a demandé une sentence de deux ans moins un jour, tenant compte du temps préventif, qui s’élève à plus de deux ans déjà passés derrière les barreaux. Du côté de la Couronne, la procureure avait plaidé pour une lourde peine de huit ans d’incarcération pour le jeune homme de 26 ans, soulignant qu’il a commis un deuxième vol à main armée, 73 jours après avoir terminé de purger quatre ans de pénitencier.

Le juge Richard Grenier doit rendre sa décision le 25 mars prochain.

Entre temps, David Gilbert et son avocat, Me Louis Belliard, avaient demandé la permission d’en appeler du verdict, devant la Cour d’appel du Québec. Cette demande avait été faite il y a quelques semaines et les deux parties ont débattu de la question, vendredi matin.

En ne pouvant faire réentendre certains témoins, qui avaient plusieurs trous de mémoire lors de leur passage au procès, la défense estime que le jury n’a pas eu toutes les réponses à ses questions.

Finalement, le juge de la Cour d’appel, Jocelyn F. Rancourt, a accueilli la requête de la défense, qui pourra donc en appeler du verdict de culpabilité.

On ignore à quel moment se tiendra l’audience.