L’Atelier 1 Cycles & Café vandalisé à Saint-Félicien 

Les propriétaires de la boutique de vélos Atelier 1 Cycles & Café ont découvert une bien mauvaise surprise en arrivant à leur commerce, mardi matin.

En effet, la façade de leur boutique a été vandalisée et recouverte de peinture blanche pendant la nuit. Le mot « VOLER » a aussi été écrit sur la vitrine principale.

Dans une publication partagée sur leur page Facebook, les deux propriétaires se désolent d’avoir été victimes d’un tel comportement, eux qui désirent toujours avoir une bonne communication ouverte avec leur clientèle et pour qui la gentillesse fait partie des valeurs de l’entreprise.

« Vandalisme ? Nous avons eu la surprise de découvrir cela ce matin ! Très épatés de savoir que des gens peuvent nous en vouloir pour quoi que ce soit ! Nous sommes disponibles pour discuter avec toi, si jamais tu te reconnais. Tu sais, la communication est la clef du succès et nous travaillons très fort pour exceller dans ce domaine ! Si jamais vous avez des indices à savoir qui c’est, alors essayez de convaincre la personne de nous communiquer pour trouver un arrangement. On ne mettra pas la police là-dedans », pouvait-on lire.

En entrevue avec Le Quotidien, le copropriétaire Fabrice Boutin a admis qu’une plainte a finalement été déposée à la police, mais qu’il ne comprenait toujours pas pourquoi quelqu’un leur en voudrait.

Le mot «VOLER» a été écrit sur la vitrine principale.

« On est arrivés ce matin et on voulait gérer la situation concernant le coronavirus et on a vu ça. Je me suis demandé qui nous en voulait, car on cherche à être gentils avec tout le monde. »

Les copropriétaires estiment que les dommages coûteront quelques centaines de dollars en frais de nettoyage. « On a commencé le nettoyage des fenêtres et on a appelé Qualinet. Il faudra aussi changer les collants dans les fenêtres et il va y avoir de la peinture à refaire. Ça change de notre routine matinale habituelle et on ne comprend pas pourquoi. On invite les gens à communiquer avec nous pour nous expliquer. »

Il semblerait qu’aucun autre commerce n’ait été victime d’actes de vandalisme, dans la nuit de lundi à mardi.

COVID-19

En tant que PME active dans le commerce de détail, comment vivent-ils la situation en lien avec la propagation de la COVID-19 ?

Fabrice Boutin assure que toutes les mesures préventives sont suivies avec soin et que l’atelier peut tout de même rester ouvert, pour le moment.

« L’atelier reste ouvert, mais on va réduire nos heures d’ouverture. On nettoie toute la boutique et on prend les mesures nécessaires. On demande aux clients malades d’éviter de venir et, de notre côté, on a beaucoup d’ouvrage à faire sur les vélos. De toute façon, le mois de mars est quand même tranquille à la base. Par contre, si on doit fermer, on fermera. »