L'arme du vol retracée

L'arme qui a servi à commettre un vol de stupéfiants, samedi soir, a été retracée par les policiers de Saguenay, tôt dimanche matin. Il s'agit d'un pistolet à plombs, mais son propriétaire n'aurait rien à voir avec le délit commis.
Samedi soir, un jeune homme d'une vingtaine d'années a été menacé d'une arme, alors qu'il se préparait à faire une transaction de drogue, derrière l'école primaire Médéric-Gravel, à La Baie. Deux autres individus s'étaient présentés, dont un qui était armé d'un pistolet à plombs. Le jeune vendeur a alors été forcé de remettre sa marchandise. Les deux individus avaient ensuite pris la poudre d'escampette.
Hier, la lieutenante de la Sécurité publique de Saguenay, Sabrina Savard, a confirmé que l'arme avait été localisée par les enquêteurs. Le propriétaire a été rencontré, mais, toujours selon les policiers, il ne serait pas lié au vol. On ignore toutefois comment l'arme s'est retrouvée entre les mains des individus. Ces derniers n'ont toujours pas été arrêtés.
La valeur du vol n'est pas connue.