L'accusé tombe dans les pommes

Un accusé est tombé dans les pommes dès qu'il a entendu le juge prononcer une sentence de six mois d'incarcération contre lui, pour des dossiers de conduite avec les facultés affaiblies (2), de voies de fait et de menaces envers des policiers ainsi que pour possession de petites quantités de marijuana à deux occasions au cours des deux dernières années.
Jean-Daniel Laprise, 28 ans, avait été prévenu quelques minutes auparavant par le juge Pierre Lortie de la Cour du Québec : «On n'est pas ici pour donner un spectacle.»  Laprise venait tout juste d'entamer un discours sur sa victimisation par les policiers.
Au cours des deux derniers événements, il s'était interposé dans le travail de policiers.  Une première fois quand ils ont arrêté l'un de ses amis en possession de drogue, et une seconde fois après les heures de fermeture d'un bar pour renvoyer les clients attardés et intoxiqués.
Laprise est sans emploi et se définit tel un organisateur de spectacles de musique heavy metal.
Il a aussi plaidé coupable à ses deuxième et troisième conduites avec les facultés affaiblies.