Palais de justice d'Alma

L'accusé fait amende honorable

Homme au lourd passé judiciaire, Jonathan Harvey veut faire amende honorable et mettre la violence derrière lui.
L'individu de 38 ans a plaidé coupable, mardi, à une accusation de voies de fait et de bris d'engagement pour un événement remontant au 22 septembre 2015.
Le juge Paul Guimond, de la Cour du Québec, a entériné le plaidoyer de culpabilité et ordonné la confection d'un rapport présentenciel.
En septembre 2015, le client de Me Olivier Théorêt se trouve à l'hôtel Hippo club de Jonquière lorsqu'une discussion s'anime entre des individus. Voyant que l'un des hommes se trouve dans une mauvaise posture, Harvey décide de s'en mêler.
« Les portiers sont intervenus auprès des individus afin qu'ils règlent le différend à l'extérieur de l'établissement. C'est à ce moment que l'accusé aurait été bousculé par une personne et il a répliqué avec un coup de poing au visage », a mentionné Me Geneviève Corriveau, du bureau du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP).
Jonathan Harvey a convenu qu'il n'aurait pas dû se mêler de cette affaire.
« Ce n'était pas approprié. Je n'étais pas tout à fait là ce soir-là. Je ne me rappelle pas si j'ai donné des coups. Je le regrette. Je ne voulais pas ça. Je voulais avoir une petite soirée tranquille. Je ne veux plus de violence dans ma vie », a exprimé Harvey.
S'il veut mettre ce mauvais épisode derrière lui, Harvey a déjà été reconnu coupable d'homicide involontaire sur un détenu à la prison de Baie-Comeau, en 1997, et avait plaidé coupable à un incendie criminel la même année au bar Pile Pub de Chicoutimi.