Lac-Saint-Jean: treize vols, un modus operandi

Plusieurs vols commis au cours des dernières semaines incitent la Sûreté du Québec de la MRC Domaine-du-Roy à émettre des conseils de sécurité afin de prévenir les introductions par effraction et les vols.

Treize vols ont été perpétrés récemment dans les municipalités de Roberval, Chambord, Saint-Félicien et La Doré. Chaque fois, le même modus operandi a été observé.

«On pense que ce sont probablement les mêmes personnes», affirme Hugues Beaulieu, porte-parole de la Sûreté du Québec. 

La SQ conseille d’aviser un voisin de confiance lors d’absences prolongées, de faire ramasser le courrier, les journaux et de déblayer l’entrée. Elle recommande de verrouiller les portes, même lorsque vous êtes présents, de tailler les arbustes et les haies pour que la résidence soit visible, de bien éclairer les accès de la résidence et d’utiliser une minuterie pour régler l’éclairage à l’intérieur et à l’extérieur. Le numéro de porte de la résidence doit être bien visible afin de faciliter une intervention policière. Des serrures et verrous sécuritaires doivent être installés sur toutes les portes extérieures, des dispositifs secondaires de verrouillage (clous, barres) peuvent être ajoutés sur les fenêtres et portes coulissantes et les cadres de porte en bois peuvent être renforcés d’une plaque de métal à la hauteur de la serrure. 

Les objets qui peuvent servir à s’introduire dans la maison ne doivent pas être accessibles. 

Un système d’alarme peut aussi être installé et utilisé même lorsque vous êtes à la maison. 

Finalement, la SQ rappelle de ne pas conserver de sommes importantes à la maison et de garder ses objets précieux dans un coffret de sûreté. 

La Sûreté du Québec demande également aux citoyens de garder l’oeil ouvert. «On veut aussi rappeler aux gens de ne pas hésiter à nous appeler s’ils voient un véhicule ou une personne suspecte»

Si une personne suspecte est aperçue, il est recommandé de noter son âge approximatif, son sexe, la couleur de son habillement et des signes particuliers tels que les tatouages, cicatrices, vêtements ou bijoux particuliers. 

Pour les véhicules suspects, le numéro de la plaque d’immatriculation doit être relevé en premier lieu, ainsi que la couleur et la marque. 

Toute activité suspecte peut être communiquée au 310-4141.