Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

La police aura les conducteurs au pied pesant à l’oeil

Stéphane Bouchard
Stéphane Bouchard
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Les corps policiers du Saguenay-Lac-Saint-Jean auront les conducteurs imprudents encore plus à l’oeil qu’à l’habitude, entre le 11 et le 17 juin. La Sûreté du Québec et le Service de police de Saguenay cibleront les comportements à risque, particulièrement la vitesse, dans le cadre de l’opération nationale concertée VITESSE.

Il y aurait eu une surreprésentation de la vitesse dans les accidents et les collisions graves et mortels, selon les policiers, pendant la pandémie.

Le retour vers la normale et l’augmentation de la présence des différents usagers de la route plus vulnérables, comme les piétons et les motocyclistes, fait craindre une accentuation de cette tendance aux forces de l’ordre, à l’approche de l’été.

C’est pourquoi les policiers de la région, mais aussi ceux de tout le Québec, préparent une série d’interventions qui débuteront vendredi.

La vitesse demeure l’une des principales causes d’accident sur les routes du Québec. Des études citées dans un communiqué envoyé aux médias rapportent qu’une diminution moyenne de la vitesse des automobilistes de 5 km/h pourrait faire baisser le nombre de collisions d’environ 15%.

Des conducteurs au pied généralement moins pesant pourraient aussi faire diminuer le nombre d’accidents mortels qui surviennent chaque année.