David Gilbert
David Gilbert

La peine du braqueur David Gilbert reportée une fois de plus

Patricia Rainville
Patricia Rainville
Le Quotidien
David Gilbert, reconnu coupable de vol qualifié par un jury en novembre dernier, au Palais de justice de Chicoutimi, n’a toujours pas reçu sa sentence. Le jeune homme devait connaître son sort le 25 mars dernier, puis, pandémie oblige, le prononcé de la peine avait été reporté au 5 mai. Mais ce n’est finalement que le 15 mai que David Gilbert devrait recevoir sa sentence.

David Gilbert est incarcéré depuis un peu plus de deux ans maintenant. Il a été reconnu coupable d’avoir commis un vol qualifié avec deux complices, le soir du 3 mai 2018, dans un dépanneur de Jonquière. Le jeune homme de 26 ans sortait à peine du pénitencier pour un premier vol qualifié lorsqu’il a commis le second. Il avait écopé de quatre ans d’incarcération alors qu’il avait 18 ans.

La procureure de la Couronne au dossier, Me Nicole Ouellet, avait plaidé pour une sentence de huit ans de pénitencier, s’expliquant, entre autres, par les antécédents judiciaires de l’accusé, mais aussi en raison d’un alibi dévoilé en plein procès, mais qui n’avait finalement pas convaincu les jurés. Les observations sur la peine s’étaient tenues le 17 janvier dernier.

De son côté, Me Louis Belliard, en défense, demandait une peine de deux ans de prison, compte tenu du temps préventif purgé par son client. En calculant le temps préventif, Gilbert a déjà passé presque trois ans derrière les barreaux.

Si la sentence n’est pas remise, David Gilbert devrait connaître son sort le 15 mai prochain.

Entretemps, l’individu en a appelé du verdict de culpabilité rendu par les 12 jurés. Lui et son avocat estiment que le juge de la Cour supérieure, Richard Grenier, a erré en refusant d’entendre à nouveau certains témoins lors du procès.

Si l’appel a été autorisé, la Cour d’appel du Québec n’a toutefois pas encore tranché la question.