La CS Lac-Saint-Jean-Est mise à l'amende

La Commission scolaire Lac-Saint-Jean-Est est mise à l'amende pour avoir toléré que des élèves fument sur les terrains des écoles.
En décembre 2012, un inspecteur a aperçu des jeunes sur les terrains des écoles secondaires Camille-Lavoie d'Alma et Curé-Hébert d'Hébertville avec une cigarette à la bouche. La loi interdit toute personne à fumer sur les terrains d'écoles primaire et secondaire. À la même date, l'inspecteur a également pris en flagrant délit des fumeurs à moins de neuf mètres des entrées du CFP Alma (formation professionnelle) et de Forgescom (services aux entreprises).
Selon la loi, les écoles ne peuvent pas seulement se contenter d'interdire les fumeurs sur leur terrain. Elles doivent également s'assurer de faire respecter cette interdiction.
Contestation
La CS s'oppose toutefois à ces constats d'infraction et défendra son point devant un juge de la Cour du Québec, le 26 mars prochain, au Palais de justice d'Alma. Si elle est retrouvée coupable, l'organisation devra payer 400$ pour chaque infraction.
«On ne conteste pas en raison de l'amende, mais pour le principe. Car ce n'est pas vrai qu'on tolère des fumeurs sur nos terrains. Les écoles font plusieurs démarches pour sensibiliser les jeunes et les décourager à fumer. Nous avons un agent de sécurité dans chaque établissement et dans sa routine, il surveille l'extérieur. Mais on ne peut pas être partout en même temps», pointe Christine Flaherty, responsable des communications à la CS.
Les inspecteurs, qui sont nommés par le gouvernement du Québec ou par des municipalités, peuvent donner des constats d'infraction aux jeunes qui contreviennent à la loi. Mais dans le cas des établissements de la CS Lac-Saint-Jean-Est, il a été impossible de savoir si des élèves ont également été mis à l'amende.