Le palais de justice d'Alma

Jean-Marie Bernier doit comparaître ce matin

L'entrepreneur Jean-Marie Bernier, connu pour son entreprise de transport éponyme, comparaîtra aujourd'hui au Palais de justice d'Alma pour une accusation de méfait de plus de 5000 $. L'homme d'affaires est soupçonné d'avoir mis de l'acide dans le réservoir du camion d'un compétiteur.
« La Couronne allègue que M. Bernier lui-même aurait mis de l'acide dans le réservoir à gaz d'un camionneur qui est situé pas loin de son entreprise à lui. On allègue donc que ça aurait causé des dommages au véhicule », a confirmé son avocat, Me Jean-Marc Fradette. Les événements reprochés remontent à cet été.
La défense recevra la preuve aujourd'hui. « On va plaider non coupable. On n'a pas encore toute la preuve. Ils vont nous la donner demain (aujourd'hui). Ensuite, on va prendre position, selon la qualité de la preuve. Pour l'instant, ce que je sais, c'est qu'il n'y a pas de témoin de la preuve, mais que ce serait une preuve circonstancielle », a-t-il ajouté, précisant n'avoir discuté que très brièvement avec son client.
« C'est un homme âgé de plus de 70 ans, je pense. Il est à la retraite maintenant. Il est impliqué encore dans la compagnie, évidemment, mais c'est son fils qui gère la compagnie », a rapporté Me Fradette.
Jean-Marie Bernier, qui a démarré son entreprise en 1986, n'a pas d'antécédents judiciaires. Transport Jean-Marie Bernier est une entreprise établie à Métabetchouan-Lac-à-La-Croix bien implantée dans la région et active à l'extérieur. Les dirigeants peuvent compter sur une équipe de 85 chauffeurs et voituriers.