Quatre hommes ont été arrêtés pour avoir conduit avec les facultés affaiblies, dans la nuit de samedi à dimanche, à Saguenay.

Ivre, il se cache sous la neige pour échapper aux policiers

Quatre personnes ont été arrêtées pour avoir conduit avec les facultés affaiblies, dans la nuit de samedi à dimanche, à Saguenay. Un homme a même tenté d’échapper aux policiers à La Baie en abandonnant son véhicule accidenté, avant d’aller se cacher sous la neige dans un boisé.

L’homme de 31 ans, dont le taux d’alcool dans le sang atteignait près du triple de la limite permise, avait abandonné son véhicule, tombé sur le côté dans le fossé, sur le chemin de la Grande-Anse, près de la route 170.

Les policiers de la Sécurité publique de Saguenay (SPS) se sont rendus sur les lieux, peu après 1h, après avoir été informés de l’accident. Les agents, ne trouvant personne à l’intérieur, ont suivi des traces de pas qui se dirigeaient vers le boisé à proximité. Les policiers l’ont retrouvé quelque 350 mètres plus loin dans le boisé. Ils ont dû s’enfoncer dans la neige jusqu’à la taille pour se rendre jusqu’à lui.

«Il s’était enfoui dans la neige, pour se cacher des policiers et ne pas être arrêté», a indiqué Denis Harvey, lieutenant responsable à la SPS, sur la boîte vocale dédiée aux médias. L’homme ne souffrait pas d’hypothermie, mais «avait les pieds rouges», étant donné qu’il ne portait pas de bottes, mais des chaussures.

L’homme avait déjà été arrêté auparavant pour conduite avec les facultés affaiblies, mais avait été acquitté l’an dernier.

Plus tôt, vers 21h15, un homme de 67 ans avait également été arrêté pour avoir conduit avec les facultés affaiblies, sur la rue Bagot, près du dépanneur Couche-Tard situé à l’angle de la rue des Érables. Sa conduite erratique avait attiré l’attention des agents. Son taux d’alcool dans le sang était un peu plus élevé que la limite permise par la loi.

Vers 22h50, un homme de 73 ans avait ensuite été arrêté sur le boulevard Tadoussac, dans le secteur nord de Chicoutimi. Sa conduite avait également attiré l’attention des policiers. Son taux atteignait presque le double de la limite permise.

Plus tard dans la nuit, vers 4h30, à Jonquière, un homme de 29 ans a été arrêté avec un taux d’alcool dans le sang qui atteignait presque trois fois la limite permise par la loi. L’homme avait placé une demande de raccompagnement auprès de l’organisme Tolérance Zéro, mais lors de l’arrivée du service, il avait plutôt décidé de quitter les lieux avec son véhicule. Il a été suivi, puis finalement intercepté par les policiers.