Ivre au volant, elle laisse son enfant seul à la maison

Une femme de 43 ans a été arrêtée dans la nuit de mercredi à jeudi à Chicoutimi-Nord. La mère de famille devra faire face à des accusations de conduite avec les facultés affaiblies par l’alcool, en plus de composer avec la DPJ qui est intervenue puisqu’elle avait laissé son garçon de 10 ans seul à la maison pendant qu’elle festoyait.

Les policiers de la Sécurité publique de Saguenay ont d’abord reçu un appel à 1h55 afin de signaler qu’une femme en état d’ébriété s’apprêtait à prendre le volant. Les agents sont intervenus et ont convaincu la conductrice de prendre un taxi. Les patrouilleurs ont quitté les lieux, mais ont été appelés à nouveau quelques minutes pus tard pour les mêmes raisons. 

Ils ont intercepté la conductrice alors qu’elle reculait avec son véhicule dans le stationnement. La femme a dû se soumettre au test d’ivressomètre qui a révélé un taux de plus de 200 milligrammes d’alcool par 100 millilitres de sang, bien au-delà de la limite permise de 80. 

La DPJ a été impliquée dans le dossier puisque la femme avait laissé son garçon de 10 ans seul pendant qu’elle était au bar. 

Elle a été libérée et devra comparaître dans 10 semaines. C’est le père de cette dernière qui s’occupe actuellement de l’enfant. 

Délit de fuite 

Les policiers ont dû intervenir après qu’une dame ait dénoncé un délit de fuite sur la rue Roussel à Chicoutimi-Nord avant minuit mercredi soir. Le véhicule de la dame a été heurté par un conducteur qui ne s’est pas arrêté. Elle a suivi le fautif et prévenu les policiers qui sont parvenus à rattraper le conducteur. Il a été intercepté, puis arrêté pour conduite avec les facultés affaiblies par la drogue. L’homme de 47 ans devra également faire face à une accusation de possession de drogue puisqu’il avait des médicaments d’ordonnance qui ne lui appartenaient pas. L’individu a été arrêté, puis relâché. Il devra comparaître dans 10 semaines. 

Barrage

Un barrage routier a été tenu au coin du chemin de la Réserve et du boulevard Barrette à Chicoutimi mercredi soir. Quelques véhicules ont été interceptés, mais aucun conducteur n’a été arrêté pour conduite avec les facultés affaiblies.