Me Charles Cantin

Interdiction de conduire: il ne comprend pas le message de la justice

Une interdiction de conduire signifie qu’une personne ne peut conduire un véhicule à moteur sur la voie publique en tout temps. Pas uniquement lorsque ça lui plaît.

Dany Boily, un individu de 47 ans de Jonquière, a été arrêté jeudi soir au volant d’un véhicule automobile alors que cela lui était interdit. Ce n’était vraiment pas la première fois.

Le client de Me Charles Cantin compte de nombreux passages devant le tribunal pour des infractions en matière de sécurité routière et accumule des contraventions en vertu du Code criminel canadien.

Dany Boily cumule, dans son casier judiciaire, des condamnations pour cinq conduites avec les facultés affaiblies, deux refus de se soumettre à l’appareil de détection d’alcool, trois conduites pendant interdiction et un délit de fuite. « Il a été arrêté, vendredi. «C’est une cinquième infraction, car mon client se trouve en attente d’un procès pour sa quatrième conduite pendant interdiction », explique Me Cantin.

Dany Boily subira son enquête de remise en liberté le mardi 9 octobre au Palais de justice de Chicoutimi. 

L’individu, qui ne semble pas avoir saisi le message de la justice, pourrait écoper d’une peine sévère advenant sa condamnation. 

Il a déjà été envoyé en détention pour 21 mois pour une conduite pendant interdiction et un délit de fuite. Cette fois-ci, la sentence pourrait être plus importante.