Les dégâts étaient aisément perceptibles au lendemain du violent incendie qui a ravagé un immeuble à logement sur la rue Georges-Vanier à Chicoutimi.

Incendie sur Georges-Vanier: les analyses débuteront lundi

Les sinistrés du violent incendie de samedi soir à Chicoutimi ont pu récupérer des effets personnels pendant la journée de dimanche. Il est cependant encore trop tôt pour savoir les causes du tragique événement qui a causé la frousse d’une trentaine de résidants. Les experts commenceront les analyses lundi.

Les dommages étaient bien visibles au lendemain du brasier qui a occupé les services d’incendie jusqu’aux petites heures du matin.

Au cœur de la lutte, ils étaient plus de 60 pompiers à combattre le feu.

L’incendie a fait rage dans la nuit de samedi à dimanche.

La toiture de l’immeuble n’est plus et le quatrième étage est totalement dévasté.

Les autorités avaient reçu l’appel vers 21 h samedi soir alors qu’on signalait de la fumée en provenance du 3e étage. Tous les occupants sont sortis dans les minutes suivant le déclenchement de l’alarme à l’exception d’un homme coincé sur son balcon. Heureusement les pompiers ont procédé à son sauvetage rapidement.

L’incendie était visible plusieurs kilomètres à la ronde et les résidants des immeubles voisins ont aussi été évacué par mesure de précaution.

Les propriétaires des lieux n’avaient toujours pas de commentaires au lendemain des événements.

Ils préfèrent attendre le résultat des experts et laisser les assureurs faire leur travail.