L’incendie avait détruit deux chalets du Valinouët, la semaine dernière. 
L’incendie avait détruit deux chalets du Valinouët, la semaine dernière. 

Incendie de deux chalets au Valinouët: un potentiel suspect identifié

Patricia Rainville
Patricia Rainville
Le Quotidien
La thèse de l’incendie criminel est fortement envisagée pour expliquer le brasier qui a rasé deux chalets de luxe du village alpin du Valinouët, la semaine dernière, à Saint-David-de-Falardeau. Des enquêteurs de la Sûreté du Québec sont chargés de l’affaire et des éléments d’enquête sont en cours d’analyse. Un homme aurait d’ailleurs été identifié comme suspect sur les lieux du sinistre.

Les flammes ont complètement détruit deux chalets du Valinouët, mercredi dernier. Le brasier a fait rage durant plusieurs heures et 25 pompiers y ont été dépêchés. Officiellement, la Sûreté du Québec a affirmé au Quotidien qu’aucune thèse n’était encore écartée puisque les analyses des éléments d’enquête prélevés sur les lieux ne sont pas terminées. Le porte-parole de la SQ, Hugues Beaulieu, a simplement affirmé que des enquêteurs étaient en effet chargé de l’affaire et que la thèse de l’incendie criminel était bien envisagée.

Le porte-parole n’a toutefois pas confirmé qu’un suspect avait été identifié sur les lieux de l’incendie, le jour même de l’événement.

C’est ce que révèlent des sources du Quotidien, bien au fait du dossier. Un homme aurait été identifié rapidement et une plaque d’immatriculation aurait été prise en note. Ce même individu a été arrêté par les policiers de Saguenay, mardi matin, pour d’autres dossiers qui n’ont pas de lien avec l’incendie. Toutefois, il s’avérerait qu’il a ensuite été interrogé par les enquêteurs concernant le brasier du Valinouët.

Aucune accusation n’est encore portée.