Incendie à Saint-Prime: lourds dommages pour une résidence du Rang 3

L’incendie qui s’est déclaré jeudi soir dans une résidence du Rang 3 à Saint-Prime a causé de lourds dommages au bâtiment principal. Les pompiers de Saint-Félicien, Saint-Prime, La Doré et de Mashteuiatsh ont dû collaborer afin de venir à bout de l’important brasier.

« On a reçu l’appel jeudi soir à 18h07 pour un incendie de bâtiment confirmé au 426 du 3e rang à Saint-Prime. À notre arrivée, il y avait de la fumée et des flammes apparentes au niveau du mur avant et sur les côtés. L’incendie était aussi déjà rendu dans l’entretoit », a raconté Viateur Aubé, chef aux opérations de prévention et formation du service de sécurité incendie à la Ville de Saint-Félicien.

Les casernes de Saint-Félicien, Saint-Prime et de La Doré ont dû intervenir pour répondre à l’appel d’urgence. Les pompiers ont aussi reçu l’aide du service d’incendie de Mashteuiatsh.

« Comme nous sommes dans un réseau sans eau et sans protection de borne d’incendie, on a fait appel simultanément à trois camions-citernes pour s’approvisionner en eau. Nous étions une trentaine de pompiers. »

Heureusement, personne n’a été blessé gravement et plusieurs meubles et autres objets ont pu être sauvés du brasier. 

« Les dommages causés par l’eau et la fumée vont probablement faire en sorte que ce sera une perte totale. Cependant, il y a beaucoup de contenu à l’intérieur qui sera récupérable, photos, linge, et autres meubles faits à la main. »

Vendredi matin, les pompiers du service de sécurité incendie de la ville de Saint-Félicien étaient toujours sur place pour poursuivre leur enquête afin de connaître les causes exactes de l’incendie. L’hypothèse criminelle ou volontaire serait écartée pour le moment.

Feux extérieurs interdits

Le chef aux opérations de prévention demande à la population de faire preuve de prudence au cours des prochains jours en ce qui concerne les feux extérieurs.

« On a une longue fin de semaine de trois jours qui s’en vient. Les gens sont à la maison et comme ça fait longtemps qu’il n’y a pas eu de beau temps, ils font le ménage de leur terrain. Malheureusement, nous avons présentement un indice d’inflammabilité élevé et qui va passer à très élevé. »

Il affirme que son équipe a dû répondre à plusieurs appels de feux qui se seraient propagés en raison du vent et de la sécheresse au sol. 

« On recommande et on demande même de ne pas allumer de feux, à moins qu’il soit à l’intérieur d’un foyer muni d’un pare-étincelles. Tous les autres types de feux comme les feux de joie ou feux de branches sont interdits jusqu’à nouvel ordre sur tout le territoire de la MRC du Domaine-du-Roy. C’est valide tant le jour que la nuit, car même si l’on croit qu’il y a de l’humidité pendant la nuit, ça reste que le combustible au sol est léger et sec et ça se propage comme du gaz. »