Incendie à Chicoutimi-Nord: la cause est accidentelle

La nature de l’incendie qui est survenu mardi dans une résidence de la rue Verdun à Chicoutimi-Nord, était accidentelle. La thèse criminelle a été officiellement écartée par les enquêteurs.

« Il n’y avait rien de volontaire là-dedans », a affirmé l’inspecteur-enquêteur du service incendie de Saguenay Jean-Philippe Thibeault, dans son entretien avec Le Quotidien.

Rappelons que l’incendie s’est déclaré mardi, à 16 h, et qu’il a fallu plus de deux heures aux pompiers pour l’éteindre. Une vingtaine de pompiers du Service des incendies de Saguenay se sont rendus sur les lieux pour étouffer les flammes. Celles-ci avaient commencé sur le patio, et s’étaient rapidement propagées dans l’entretoit. Personne n’a été blessé dans l’événement.

Selon l'inspecteur-enquêteur, il est trop tôt pour connaitre la cause exacte de l’incendie. Pour l’instant, les enquêteurs se penchent sur la théorie que ce soit un mégot de cigarette qui ait commencé l’embrasement.