Il se tire dans la jambe pour être amputé

Un homme de Saint-François-de-Sales s'est volontairement tiré une balle de fusil dans la jambe, hier matin. Les policiers de la Sûreté du Québec se sont rendus à la résidence du septuagénaire pour un appel de blessures par balle. L'homme a été immédiatement transporté à l'hôpital d'Alma. Sa vie est hors de danger.
«Il y a eu un événement avec blessure par balle. Ce n'était toutefois pas une tentative de suicide ni un accident. Les raisons de ce tir appartiennent à l'homme», a indiqué le porte-parole régional de la SQ, Jean Tremblay, refusant de donner des détails confidentiels sur l'événement.
Selon ce qu'il a été possible d'apprendre, le septuagénaire souffrait terriblement de la jambe. Il a demandé à son médecin de lui amputer ce membre, mais ce dernier a refusé. L'homme a donc tiré une balle sur sa jambe pour avoir plus de chance d'être amputé. Cet individu ne souffrirait pas d'une maladie mentale. Il a été impossible de savoir si sa jambe allait finalement être coupée à la suite de son geste draconien. «Un homme dans cet état a bel et bien été accueilli chez nous. Il n'avait toutefois pas de dossier dans notre établissement. Et on ne peut donner plus de détail sur son état de santé", a pour sa part répondu la porte-parole du CSSS Lac-Saint-Jean-Est, Marie-Karlynn Laflamme.