Il se cache dans le buisson de son ex : Sébastien Gilbert en évaluation

Sébastien Gilbert, un Baieriverain d’origine, ne semble pas se remettre de sa rupture amoureuse. Il a harcelé et menacé son ex-conjointe, se rendant même à son lieu de travail et à sa résidence. Il sera envoyé en évaluation.

Gilbert, qui demeure maintenant à Québec, a été arrêté mercredi soir alors qu’il se cachait dans un buisson à proximité de la maison de son ex-conjointe.

L’homme de 45 ans a comparu brièvement, jeudi, devant le juge Paul Guimond, de la Cour du Québec. Son enquête de remise en liberté a été fixée à mardi prochain.

« La Couronne et moi avons demandé une évaluation de conjoint violent pour M. Gilbert », a précisé Me Julien Boulianne, qui représente les intérêts de l’accusé.

Selon les informations dévoilées au tribunal, Gilbert aurait menacé de mort son ex-conjointe et l’aurait harcelée. Au cours des dernières journées, il lui aurait fait parvenir plus d’une centaine de messages texte.

À la suite des menaces, la présumée victime a porté plainte aux policiers de Saguenay. Ceux-ci n’ont pas réussi à géolocaliser le cellulaire du suspect, car il était fermé.

Des informations ont été demandées au Service de police de Québec et ceux-ci ont confirmé que Gilbert ne se trouvait pas à son domicile.

Au moment où Gilbert a repris l’envoi de textos, les enquêteurs de Saguenay sont parvenus à le retracer.

Ils ont alors retrouvé Gilbert caché dans un bosquet derrière la résidence de la plaignante.