Il publie une photo osée de son ex

Le Chicoutimien Shane Corneau n’aura fréquenté son ex-copine que durant deux semaines, mais la séparation aura été douloureuse. Même si la rupture remonte à plus de deux années, l’individu continue de harceler la dame et il a poussé l’audace jusqu’à publier une photo nue de l’ex-petite amie.

Le problème dans le cas de Corneau, c’est que son amoureuse passagère n’avait que 16 ans au moment où la photo a été prise. En plus d’être accusé de harcèlement, il fait face à une accusation de production de pornographie juvénile.

L’individu de 21 ans s’expose ainsi à une peine d’emprisonnement minimale de six à douze mois, selon qu’il s’agisse d’une accusation sommaire ou criminelle.

Les événements reprochés remontent donc à un peu plus de deux ans. Corneau a rencontré une jeune femme âgée d’à peine 16 ans et a rapidement pu obtenir des photos osées de sa copine, même s’ils n’ont été ensemble que durant 15 jours.

Une fois la rupture faite, Corneau a envoyé des textos continuellement à la jeune dame, tout en lui précisant qu’il avait le droit de tout faire et que rien ne l’arrêterait.

Le pot aux roses a été découvert à la suite d’une récente chicane impliquant l’accusé. Lorsque les policiers ont fouillé le cellulaire de l’accusé, ils ont découvert le contenu des conversations de Corneau et la photo osée qu’il avait publiée sur les réseaux sociaux.

Mardi matin, le juge Michel Boudreault, de la Cour du Québec, a accepté le retrait au dossier de Me Nicolas Gagnon, de l’Aide juridique, afin d’autoriser l’arrivée de Me Jean-Marc Fradette. L’affaire a été reportée au 2 octobre.