Palais de justice de Roberval

Il met le feu à son ancien étudiant et l'agresse

Un ancien professeur de l'éducation aux adultes de Dolbeau-Mistassini, Alain Lalancette, va subir un procès pour répondre à des accusations graves dont celle d'avoir mis le feu à la chemise d'un ancien étudiant puis de l'avoir agressé sexuellement.
L'homme de 60 ans est cité à procès les 20 et 21 janvier pour répondre à sept chefs d'accusation. Le 15 avril 2016, à Dolbeau-Mistassini, Alain Lalancette aurait commis des voies de faits graves causant des lésions à sa victime. Il aurait mis le feu à la chemise de son ancien étudiant et ne serait pas intervenu pour lui prodiguer les soins nécessaires alors qu'il aurait subi des brûlures.
De plus, lors de ces événements, Alain Lalancette se serait livré à une agression sexuelle envers sa victime d'âge majeur. Une ordonnance de non-publication a été prononcée pour protéger la victime.
Quelques jours plus tard, l'homme de 60 ans a été arrêté par les policiers et ils ont retrouvé sur lui des comprimés de méthamphétamine. S'ajoute à cette feuille de route le vol de rouleaux de bonbons dans un dépanneur en juin 2016.
Très peu d'information découle de cette affaire. Une interdiction de publication a été émise lors de l'enquête préliminaire. C'est lors du procès qu'il sera possible de connaître ce qui s'est vraiment passé.
L'homme de 60 ans a comparu brièvement jeudi matin au Palais de justice de Roberval devant la juge Isabelle Boillat afin de fixer les dates de son procès qui durera deux jours.