L’homme de 60 ans, sans antécédent, a plaidé coupable au Palais de justice de Chicoutimi.

Il lance une tasse en plein visage de sa conjointe

Un individu de 60 ans de Saint-Honoré a lancé une tasse au visage de sa conjointe lorsqu’elle lui a avoué qu’elle avait rencontré un autre homme. La femme en a eu le front fendu et 20 points de suture ont été nécessaires pour soigner la blessure. L’homme, qui s’est rué sur la femme pour lui venir en aide immédiatement après lui avoir lancé l’objet en plein visage, a plaidé coupable à une accusation de voie de fait armée.

Les événements se sont produits le 12 juin 2019, lorsque la victime a annoncé à l’individu qu’elle le quittait pour un autre homme. L’homme ne l’a visiblement pas accepté et il lui a lancé la tasse qu’il tenait, qui s’est fracassée sur la tête de la dame. Conscient de ce qu’il venait de faire, l’individu s’est jeté sur elle pour l’aider, puisqu’elle saignait beaucoup. Elle a été amenée à l’hôpital pour y soigner une vilaine blessure au front. La femme a porté plainte et des accusations de voie de fait armée ont été déposées.

L’individu, qui n’a aucun antécédent judiciaire, s’est présenté devant le juge de la Cour du Québec Michel Boudreault, lundi matin. Il a admis le geste et a plaidé coupable.

Le procureur de la poursuite, Me Michael Bourget, et l’avocat de l’accusé, Me Charles Cantin, ont proposé une suggestion de peine au magistrat. L’homme s’en sort avec une probation d’un an, au cours de laquelle il devra garder la paix et avoir une bonne conduite. L’homme devra également verser un don de 500 $ au Centre d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC) et s’est engagé à ne pas importuner la victime.