Homicide à Lac-Bouchette

Un corps a été retrouvé dans un chalet incendié du chemin du Barrage, à Lac-Bouchette, au Lac-Saint-Jean, tôt dimanche matin. La Sûreté du Québec (SQ) confirme qu’elle traite l’affaire comme un homicide.


Les policiers ont été appelés à se rendre sur les lieux, vers 5h dimanche matin, puisque le chalet était la proie des flammes. Une dépouille a été découverte dans les décombres. Aucun détail n’a été dévoilé quant à l’identité et au sexe du cadavre.

« L’enquête nous démontre qu’il s’agit d’un homicide », a confirmé le sergent de la Sûreté du Québec, Louis-Philippe Bibeau. Le service des crimes contre la personne s’occupe du dossier, et un technicien en incendie s’est rendu sur place pour analyser la scène.

La SQ ne pouvait pas donner plus de détails sur les liens entre la victime et l’homme arrêté. Après son arrestation, le suspect a été interrogé par les enquêteurs.

« Je n’ai pas la mention qu’il est considéré comme un témoin important et lorsqu’une personne est arrêtée, c’est parce qu’on a les motifs raisonnables de croire qu’elle peut être reliée à une infraction », a fait savoir le sergent Bibeau.

Deuxième homicide

Il s’agit du deuxième meurtre à survenir au Saguenay–Lac-Saint-Jean depuis le début de l’année. À la fin du mois de juillet, Alexandre Larouche a été assassiné dans une maison de la rue Johanna, à Chicoutimi-Nord. La victime, âgée de 22 ans, aurait été tirée à bout portant par un fusil de calibre ,12. Au moins deux balles l’auraient atteinte, dont une à la tête et une autre dans le dos.

À la suite de l’enquête, Karl-Emmanuel Villeneuve a été formellement accusé de meurtre au premier degré. Le criminaliste Jean-Marc Fradette a depuis déposé une requête en Cour supérieure pour libérer son client de 20 ans en attendant la suite des procédures. Le dossier est toujours en délibéré par le juge Raymond Pronovost.

+

PIÉTONNE HAPPÉE À ARVIDA

Une adolescente de 15 ans a été happée par un véhicule, en début de soirée dimanche, à l’angle du boulevard du Royaume et de la rue Mathias, à Arvida. Selon les informations fournies par le lieutenant Denis Harvey du Service de police de Saguenay, un petit groupe de jeunes traversaient à l’intersection, et la dernière piétonne s’est engagée alors que le feu était rouge. Le véhicule qui circulait en direction est a happé l’adolescente. Elle a été transportée à l’hôpital pour observation, mais elle souffrait seulement de blessures mineures. La vitesse et l’alcool ne seraient pas en cause, selon la police de Saguenay.