La conductrice de ce véhicule utilitaire sport a frappé la jeune fille, qui a subi des blessures sérieuses à la tête. Il n’est pas encore possible de savoir qui aurait pu commettre une erreur. L’enquête permettra d’en savoir davantage.

Happée à sa sortie de l'école

Une étudiante de l’École secondaire de L’Odyssée/Dominique-Racine, à Chicoutimi, a subi des blessures sérieuses à la tête après avoir été happée par un véhicule utilitaire sport, mercredi après-midi, sur la rue Bégin. Si son état est considéré comme sérieux, on ne craindrait pas pour sa vie.

Il était environ 16 h lorsque l’événement s’est produit. L’appel aux services d’urgence a été logé dans les instants qui ont suivi.

La conductrice d’un Jeep a heurté l’adolescente. Celle-ci a été projetée sur le capot du véhicule avant de retomber au sol.

Il n’est pas possible, pour le moment, de déterminer si l’étudiante a traversé la rue au mauvais moment, si elle n’a pas regardé avant de le faire, si la conductrice a tenté de passer sur un feu rouge ou si elle n’a pas vu la jeune fille. Pour le moment, il semble bien que l’alcool ne soit pas en cause.

« Notre reconstitutionniste en scène d’accident est sur les lieux et il tentera de déterminer ce qui a pu se produire. Nous avons plusieurs témoins de l’accident et ces gens seront rencontrés rapidement afin d’en apprendre davantage sur cet événement », mentionne Bruno Cormier, porte-parole du Service de police de Saguenay.

« La jeune fille a pu être prise en charge rapidement par un médecin qui se trouvait à proximité et a ensuite été transportée à l’hôpital. Quant à la conductrice, elle a aussi été amenée en ambulance afin de soigner un choc nerveux », précise M. Cormier.

L’accident s’est produit un peu après la fin des cours. Le secteur de l’intersection des rues des Oblats et Bégin semble reconnu pour être dangereux. Plusieurs étudiants se trouvent fréquemment en bordure de la rue en attendant le transport en commun ou encore pour y fumer une cigarette.

La circulation a été perturbée durant quelques heures.