Photo 123rf

Gaudreault reste incarcéré

Après avoir passé les 37 derniers jours en détention préventive, Luc Gaudreault poursuivra son séjour derrière les barreaux pour une autre période de cinq mois et 20 jours pour des vols dans des voitures, dans un garage, une entrave aux policiers, un bris sur le véhicule de patrouille et la falsification d’une prescription de médicaments. Il a réglé ses huit dossiers criminels.

Gaudreault n’a que 23 ans, mais son palmarès commence à s’épaissir. En fait, son avocat, Me Charles Cantin, a précisé qu’il présente 30 pages d’antécédents judiciaires, depuis son passage chez les adultes seulement.

Le toxicomane a entrepris sa dernière série de crimes avec une entrave au travail des policiers et d’avoir commis des bris sur leur véhicule, après que Gaudreault ait été expulsé d’un bar.

Le 26 janvier, il a falsifié la prescription de son médecin. Il a pris sur lui-même d’ajouter du Lyrica – un médicament pour traiter les douleurs neuropathiques – sur le document et l’a présenté au pharmacien.

En mai, intoxiqué une autre fois, il s’est introduit dans un garage d’une résidence privée et y a commis un vol d’objets. Il a profité de l’occasion pour dérober des manteaux et une carte de débit dans des voitures, jusqu’au moment où il a été intercepté par les policiers de Saguenay.

«Le 25 janvier dernier, j’avais réussi à convaincre le tribunal de lui éviter la détention en retour de 240 heures de travaux communautaires. J’étais convaincu qu’il les ferait. Et il les a faites au complet au travers sa consommation et d’autres crimes. Cette fois-ci, la détention est inévitable», a mentionné Me Cantin.

Du côté du ministère public, Me Karen Inkel souhaite que l’accusé se reprenne en main.

«Monsieur ne se souvient pas de moi, mais ça fait six ou sept ans que je le connais. Je l’ai vu au Tribunal de la jeunesse. Malgré ses antécédents, je suis convaincu que s’il vient à régler ses problèmes de consommation, qu’il pourra devenir un actif pour la société», a conclu Me Inkel.

Une fois que Gaudreault aura terminé sa période de détention, il a fait valoir qu’il aimerait suivre une thérapie.