Le garage Clément Marcil de Dolbeau-Mistassini a été détruit par les flammes samedi matin.

Garage ravagé par les flammes à Dolbeau-Mistassini

Le garage Clément Marcil de Dolbeau-Mistassini a été complètement ravagé par les flammes samedi matin.
À l'arrivée des pompiers, le feu avait déjà attaqué une bonne partie de l'entre-toit.

L’incendie dans le commerce de voitures usagées de la rue de Quen s’est déclaré vers 9h et peu après l’arrivée des premiers pompiers, l’alerte générale a été donnée. Une trentaine de pompiers, tous de Dolbeau-Mistassini ont donc été appelés sur les lieux. Devant l’intensité du brasier et les dommages importants, le chef aux opérations Gervais Lamontagne a indiqué à la suite de l’intervention qu’en raison de l’intensité du brasier, il était impossible de sauver le bâtiment qui a été démoli au cours de l’intervention par une pelle mécanique, ce qui a également aidé le travail des pompiers. «On n’avait pas le choix», a confirmé le chef aux opérations Gervais Lamontagne une fois l’intervention terminée en début d’après-midi. 

«À notre arrivée, le feu couvrait à la grandeur dans l’entre-toit», a-t-il indiqué, précisant que la bâtisse, en pierre et ciment, avait été habillée quelques fois, ce qui a grandement compliqué la tâche des sapeurs. Pour le moment, la cause demeure indéterminée, mais les indices pointent vers une cause de nature électrique. 

Une trentaine de véhicules se trouvaient sur le site, mais aucun à l’intérieur des murs. Certains ont même été déplacés pour éviter des dégâts encore plus importants. «On a sauvé toutes les voitures et on a même eu le temps de sortir pas mal de matériel à l’intérieur», d’annoncer Gervais Lamontagne, donnant en exemple un tracteur, des ordinateurs, des coffres d’outils et les clés des véhicules. 

La rue de Quen, qui sert également de route régionale dans ce secteur, a été bloquée pendant quelques heures. 

Une trentaine de pompiers ont combattu le brasier qui a nécessité l'utilisation d'une pelle mécanique.
Une pelle mécanique a été utilisé au cours de l'intervention.