La perquisition de Revenu Québec chez Chocolats Lulu avait été menée le 28 juin 2016.

Fraude fiscale: huit chefs d'accusation et 90 000 $ d'amendes contre les Chocolats Lulu

Les propriétaires des Chocolats Lulu, du boulevard du Saguenay à Chicoutimi, font face à huit chefs d'accusation relativement à la fraude fiscale et pourrait devoir payer jusqu'à 90 000 $ en amendes à Revenu Québec.
L'organisme gouvernemental a fait savoir, mardi matin, que les chefs d'accusation ont été déposés contre la société 9055-3876 et l'un de ses administrateurs, Colin Tremblay. Quatre chefs d'accusation visent le citoyen de Saguenay et autant son entreprise.
Revenu Québec reproche aux Chocolats Lulu avoir fait 616 fausses inscriptions dans les documents transmis entre la période du 1er janvier 2013 au 31 août 2014. L'entreprise aurait transmis de fausses déclarations de taxes.
M. Tremblay devrait se retrouver au Palais de justice de Chicoutimi le 12 septembre pour répondre officiellement des accusations.
Il faut se souvenir que Revenu Québec était débarqué le 28 juin 2016 dans les locaux de l'entreprise du boulevard Saguenay pour y perquisitionner des documents. Au total, 24 enquêteurs, deux informaticiens et des policiers de la Sûreté du Québec s'étaient rendus sur les lieux munis de trois mandats de perquisition.