Sandra Fortin

Famille de Sandra Fortin: un deuil dans l'intimité

Les membres de la famille de Sandra Fortin, cette femme qui a été assassinée la semaine dernière par le présumé meurtrier Luc Hamel, demandent aux médias de ne pas les solliciter pour des entrevues et de les laisser vivre leur deuil avec la famille et les proches.
Nathalie Lamy, directrice générale du Centre d'aide aux victimes d'actes criminels (CAVAC) du Saguenay-Lac-Saint-Jean, a été mandatée par la famille de Mme Fortin pour livrer le message aux médias.
«L'événement tragique et vécu par les membres et proches de la famille suscite de multiples conséquences dans leur vie, notamment sur le plan émotif. Dans ces circonstances exceptionnelles et éprouvantes, les proches de Mme Fortin demandent la collaboration des différents médias régionaux afin de respecter leur souhait de ne pas être sollicités d'aucune façon pour des entrevues», écrit Mme Lamy, dans un communiqué de presse.
«Ils souhaitent pouvoir vivre leur deuil hors de la présence des médias. Ils demandent à ce qu'aucun journaliste ni caméraman ne se présente au salon funéraire ou à l'église lors des funérailles», ajoute la porte-parole de la CAVAC.