Faits divers express

En liberté sous de sévères conditions, Kevin Laroche-Potvin n’aurait pas été en mesure de les respecter lorsqu’il s’en serait pris physiquement à une jeune femme. Il se retrouve donc à faire face à 14 nouveaux chefs d’accusation.

L’individu de 24 ans a été arrêté le 7 juillet par les policiers du Service de police de Saguenay (SPS), à la suite d’une plainte.

Le client de Me Julien Boulianne ne devait pas se trouver à proximité de la résidence ou du lieu de travail de la plaignante, mais dimanche soir, Laroche-Potvin s’y est aventuré de beaucoup trop près.

Kevin Laroche-Potvin a été accusé de voies de fait, de deux chefs de voies de fait causant des lésions, de deux chefs de menaces de mort, de méfait, de cinq chefs de bris d’engagement et de quatre chefs de bris de probation.

À Roberval

L’individu du boulevard Saguenay à Chicoutimi a été envoyé au Centre de détention de Roberval et revient mardi matin au Palais de justice de Chicoutimi devant le juge Michel Boudreault, de la Cour du Québec, pour subir son enquête de remise en liberté.

+

ALCOOL AU VOLANT AVEC SES ENFANTS

Dimanche, le Service de police de Saguenay a intercepté une mère de famille avec ses deux enfants alors que son taux d’alcoolémie frôlait près de trois fois la limite autorisée. Le service des communications de la SPS précise que « la famille avait une envie irrésistible d’un McDonald’s, ce sont les employés qui ont alerté la police ». Lors de sa commande au service au volant du McDonald’s, la trentenaire était manifestement en état d’ébriété. La SPS ajoute qu’un « signalement a été fait à la Direction de la protection de la jeunesse ». (Pascal Gaxet)

+

STÉPHANE GAGNÉ RETROUVÉ

Stéphane Gagné a été retrouvé lundi matin, vers 7 h, après une disparition de près de trois jours. L’homme de 54 ans, qui présentait une santé précaire, a été aperçu par deux personnes près du pont d’aluminium à Jonquière qui mène vers Shipshaw. L’alerte donnée a permis aux autorités de prendre rapidement M. Gagné en charge. Avec trois jours de marche dans les jambes, Stéphane Gagné présentait de grands signes de fatigue. Il a été transporté à l‘hôpital pour recevoir les soins adéquats. Il n’avait plus donné de nouvelles à sa résidence ressource depuis vendredi en fin d’après-midi. (Pascal Gaxet)