Le père de Mathieu Perron, Denis, a montré la photo de la petite famille décimée dans l'accident du rang Saint-Paul, soit Mathieu Perron, Vanessa Tremblay-Viger et leur fils Patrick.

Entre 10 et 20 ans: Yves Martin aura sa sentence le 20 décembre

Le chauffard Yves Martin prendra le chemin du pénitencier pour une période minimale de 10 ans et une maximale de 20 ans.
Le juge François Huot, de la Cour supérieure du Québec, rendra la sentence le 20 décembre lors de son retour au Palais de justice de Chicoutimi.
Jeudi matin, Me Michaël Bourget, de la Couronne, a demandé une peine variant de 15 à 20 ans en tenant compte des sentences déjà rendues au Canada et surtout des facteurs aggravants au dossier d'Yves Martin.
Ce dernier a été reconnu coupable, par un jury de 12 personnes, de conduite dangereuse causant la mort, de conduite avec les facultés affaiblies causant la mort et de conduite avec un taux de plus de .08 causant la mort de Mathieu Perron, Vanessa Tremblay-Viger et de leur fils Patrick le 1er août 2015.
Vers 20 h 40, Yves Martin, au volant de son camion Dodge Ram 1500, est entré en collision avec la Honda Civic des victimes dans le rang Saint-Paul, à Laterrière. Il présentait un taux d'alcool de .179 et circulait à plus de 120 kilomètres à l'heure. Les deux parents n'ont eu aucune chance et sont morts sur le coup. Quant au bambin de trois ans, il succombera à ses blessures dans les jours suivants.
Me Bourget estime que Martin est le seul et unique responsable de l'accident mortel et que le tribunal doit envoyer un message clair aux citoyens.
Du côté de Me Jean-Marc Fradette, en défense, il croit qu'une peine de 10 années de pénitencier est objective, dissuasive, exemplaire et sévère.
Avant de quitter, le chauffard du rang Saint-Paul, à Laterrière, s'est adressé aux familles des victimes en disant qu'il pensait à ces trois personnes décédées dans l'accident en se levant le matin et en se couchant le soir, et ce, chaque jour de sa vie.