Un homme de 50 ans, Éric Martel, est décédé à la suite d'une embardée en VTT. Il s'agissait de ce véhicule.

Embardée d'un VTT fatale à Sainte-Hedwige

Des membres d’une même famille ont assisté, impuissants, à l’embardée d’un véhicule tout-terrain (VTT) qui a mené au décès d’un des leurs, Éric Martel, 50 ans, à Sainte-Hedwidge vendredi soir.

Alors qu’ils circulaient près du kilomètre 41 dans le chemin du lac Rond, dans la région du Lac-Saint-Jean, l’un des deux VTT a capoté pour une raison inconnue. Il n'y aurait pas eu d'autre blessé à part le quinquagénaire originaire de Roberval.

Samedi, il était possible de voir les traces laissées par l'enquêteur de la Sûreté du Québec sur les lieux de l'accident.

L’appel a été logé par ses proches, vers 22h45, vendredi, au poste principal de la MRC du Domaine-du-Roy de la Sûreté du Québec (SQ). La cause de l’accident demeure inconnue, mais le service policier a dépêché un enquêteur niveau 2 tard vendredi soir afin de faire la lumière sur la fatale embardée. Il n'y avait pas d'hypothèse à formuler samedi après-midi.

Alors qu’ils circulaient près du kilomètre 41 dans le chemin du lac Rond, dans la région du Lac-Saint-Jean, l’un des deux VTT a capoté pour une raison inconnue.

« Le véhicule a été remorqué à des fins d’expertise », a confié la porte-parole de la SQ Béatrice d’Orsainville. Selon le service de police, le permis de conduire de M. Martel n’était plus valide.