Les intérêts de la femme de 35 ans sont représentés par Me Luc Tourangeau.

Elle aurait agressé son conjoint avec un cendrier et l’aurait mordu

La femme arrêtée ce week-end pour avoir agressé son conjoint avec un cendrier et pour l’avoir mordu a comparu lundi matin, au Palais de justice de Chicoutimi. Claudie Vaillancourt, qui a des antécédents judiciaires en semblable matière, reste détenue pour l’instant.

La femme de 35 ans a été arrêtée dans la nuit de vendredi à samedi, à Chicoutimi. Elle a été accusée de voie de fait armée, puisqu’elle aurait utilisé un cendrier pour s’en prendre à son conjoint, de même que de voies de fait causant des lésions, puisqu’elle l’aurait mordu au dos et sur le côté du visage. Elle a aussi été accusée de deux bris de condition, puisqu’elle n’a pas gardé la paix et qu’elle a consommé de l’alcool, ce qui lui était interdit, en raison de précédents dossiers.

L’homme se serait réfugié dans une chambre pour échapper à sa conjointe et a appelé les secours.

Mme Vaillancourt est détenue depuis son arrestation. Le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), représentées par Me Marianne Girard, s’est opposé à la libération de l’accusée. Une ordonnance a également été émise afin qu’elle ne rentre pas en contact avec la victime.

Selon l’avocat de Claudie Vaillancourt, Me Luc Tourangeau, la femme rencontrera un intervenant en santé mentale d’ici son retour en cour, qui devrait avoir lieu mardi.