Écrasée à mort à Chicoutimi-Nord: la jeune femme tentait de retenir sa voiture

La jeune femme qui a été écrasée à mort par son propre véhicule à Chicoutimi-Nord mardi soir aurait tenté d’empêcher celui-ci de descendre la rue sur laquelle il était stationné.

Le reconstitutionniste du Service de police de Saguenay a déterminé qu’un frein à main mal enclenché serait en cause dans le tragique événement qui a coûté la vie à la jeune femme de 22 ans de Saint-Félicien. 

«Il s’agit d’un véhicule manuel. Le frein à main était actionné, mais probablement pas assez. Il y avait une légère pente. La thèse privilégiée est que le véhicule s’est mis à rouler et que la jeune femme a voulu l’en empêcher. Elle a glissé et s’est retrouvée coincée sous le véhicule», explique Dominic Gagnon, porte-parole du Service de police de Saguenay. 

Rappelons que les secours ont été appelés à intervenir à 18h05 mardi sur la rue de la Fabrique à Chicoutimi-Nord, juste derrière la Caserne de jouets. Un citoyen mentionnait alors qu’une personne était coincée sous son véhicule. Les portières de la voiture étaient verrouillées et un chien se trouvait à l’intérieur. 

Les pompiers sont intervenus afin de soulever le véhicule pour dégager la victime. Des manœuvres ont été pratiquées sur la jeune femme dont le décès a été constaté à l’hôpital de Chicoutimi.