Déversement d’acide chlorhydrique: amende de 100 000$ pour Rio Tinto

La multinationale Rio Tinto a été condamnée à une amende de 100 000 $ pour avoir déversé 1700 litres d’acide chlorhydrique dans les eaux de la rivière Saguenay en décembre 2016.

Le juge Paul Guimond, de la Cour du Québec, a d’ailleurs entériné, mardi matin, la suggestion commune des parties au dossier, dont les représentants de la compagnie et aussi du gouvernement fédéral.

Entre le 13 et le 15 décembre 2016, un déversement accidentel s’est produit à partir de l’usine du Complexe Jonquière. 

Environ 1700 litres d’acide chlorhydrique se sont déversés dans le Saguenay, ce qui contrevenait à l’article 36,3 de la Loi sur les pêches du gouvernement fédéral, qui spécifie que le produit s’est retrouvé dans une rivière où vivent des poissons.

« Nous avons imposé l’amende minimale de 100 000 $ pour un déversement survenu entre le 13 et le 15 décembre 2016 », précise Me Donald Barnabé, du service des poursuites pénales du Canada.

« Nous avons obtenu une bonne collaboration de la part de la compagnie avec les autorités fédérales. Ils ont aussi plaidé coupable à la première occasion, car nous en étions à la comparution aujourd’hui même », indique Me Barnabé.