Nicolas Poulin purge une sentence de 24 mois à compter d’aujourd’hui pour du trafic de stupéfiants.

Deux trafiquants restent détenus

Carlos Innocent Loga et Nicolas Poulin écopent respectivement de 40 et 24 mois de détention pour avoir trafiqué des stupéfiants dans des logements du boulevard Saguenay et de la rue Smith, à Chicoutimi.

Les deux individus ont enregistré des plaidoyers de culpabilité dans de nombreux dossiers les concernant, jeudi après-midi, devant le juge Paul Guimond, de la Cour du Québec.

Me Sabrina Tremblay, de la Couronne et Me Julien Boulianne, en sont arrivé à une suggestion commune dans la salle d’audience du Palais de justice de Chicoutimi.

Les deux hommes, de même que Katie Bouchard et Stanley Romain, ont été arrêtés dans le cadre d’une perquisition policière le 1er novembre 2017, menée par la Sécurité publique de Saguenay (SPS) et l’Escouade régionale mixte (ERM) du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Les policiers avaient saisi de nombreux stupéfiants, soit 450 grammes de cannabis, 4000 comprimés de métamphétamines, 40 grammes de cocaïne, 100 grammes de crack, 50 grammes d’héroïne, un litre de GHB et une somme de quelques milliers de dollars.

En plus, les agents avaient découvert quelques armes à feu, mais les accusations en lien avec cette possession ont été retirées. Sinon, les sentences auraient pu être beaucoup plus importantes pour les deux hommes.

Possédant des antécédents judiciaires en matière de trafic de drogue, Carlos Innocent-Loga doit passer encore 29 mois à l’ombre, lui qui y est depuis l’équivalent de 11 mois.

Me Tremblay a mentionné que la surveillance sur les deux lascars a été entreprise quelques jours après l’arrestation de Samuel Bouchard (alias le rappeur Sam Saguenay). Le 27 octobre 2017, il avait été trouvé en possession d’une quantité importante de métamphétamines et de cannabis. Son dossier doit revenir en août.

Innocent-Loga, 33 ans, avait alors publié sur sa page Facebook que son poulain venait d’être arrêté et qu’il avait perdu un bon employé. Les commentaires et les textes publiés dans les journaux avaient été affichés sur la page Facebook, ce qui a amené les policiers à lui accorder une certaine attention.

La surveillance policière s’est effectuée pour trois logements de Saguenay, dont ceux du 14 boulevard Saguenay Est et du 35 rue Smith, à Chicoutimi. Innocent-Loga et Poulin ont été vus à ces endroits à quelques occasions.

Ce réseau de trafiquants a donc été mis à mal à la suite de la perquisition. Deux des quatre accusés ont plaidé coupables aux accusations de trafic de stupéfiants, de possession dans le but d’en faire le trafic, de nombreux bris de condition et de probation.

Le juge Guimond a retranché l’équivalent de 11 mois de détention préventive dans le dossier d’Innocent-Loga, ce qui fait qu’il lui reste 29 mois à purger.

Quant à Poulin, la peine est de 24 mois à compter du 7 juin 2018.

Les deux hommes devront fournir un échantillon d’ADN et ne pourront être en possession d’armes à feu pour une période de 10 ans. Le tribunal a aussi saisi les dépôts de 500 $ et de 300 $ de Loga et de Poulin.