Deux morts dans une violente collision sur la 169

Une jeune femme de 33 ans et une petite fille de huit ans ont perdu la vie dans une violente collision frontale survenue mardi soir à 22h30 entre Saint-Coeur-de-Marie et Delisle sur la route 169. L'alcool ne serait pas en cause.
La jeune femme qui circulait en direction sud dans une zone de 90 km/h a perdu le contrôle de son véhicule et est entrée de plein fouet dans l'automobile qui venait en sens inverse. La dame, qui était seule dans sa voiture, est morte sur le coup. Sa voiture, une Honda Civic bleue, a été coupée en deux sous la force de l'impact.
Un couple et une enfant prenaient place dans l'autre automobile, une Pontiac G6 blanche. La petite fille a été gravement blessée. Son décès a été confirmé peu après son transport à l'hôpital. Les deux parents ont quant à eux subi des blessures mineures.
Cinq ambulances se sont déplacées sur les lieux. Les pompiers ont aussi été appelés pour prêter assistance aux policiers et utiliser les pinces de désincarcération. Leur utilisation n'aura finalement pas été nécessaire. La route 169 a été fermée jusqu'à 1h du matin.
Causes
L'alcool et la vitesse ne seraient pas en cause dans l'accident. «Les enquêteurs essaient de déterminer la combinaison de facteurs qui auraient pu causer l'accident, indique le porte-parole de la Sûreté du Québec, Richard Gagné. Ils sont retournés sur la scène mardi matin.»
La chaussée rendue glissante en raison de la température glaciale est l'une des hypothèses étudiées par les policiers.
L'une des deux victimes provient de Dolbeau-Mistassini. Richard Gagné n'était pas en mesure de fournir la provenance de la deuxième victime. Selon nos informations, la jeune femme était infirmière à l'hôpital d'Alma et se dirigeait au travail au moment de l'accident.
L'identité des deux victimes sera connue jeudi.