Le terrain était jonché de bouteilles et de canettes, au lendemain de l’événement.

Deux jeunes transportés à l’hôpital lors de leur avant-bal

Le premier avant-bal de la saison a été célébré en grand par les finissants de l’école secondaire Odyssée Dominique-Racine, mercredi soir, à Chicoutimi. Deux jeunes ont été transportés à l’hôpital puisqu’ils étaient trop intoxiqués, et les lieux ont été laissés dans un piteux état. Le Service de police de Saguenay, qui assure une présence lors des avants et des après-bals, rappelle aux adolescents d’être prudents.

Mercredi soir, un groupe de finissants de cinquième secondaire s’est réuni sur un terrain boisé de la rue des Maristes, à Chicoutimi, afin de célébrer la fin de l’année scolaire. Depuis quelques années, des agents du Service de police de Saguenay et des travailleurs de rue sont dépêchés sur place, non pas pour empêcher les jeunes de s’amuser, mais bien pour assurer une sécurité, s’il arrive un accident.

Durant la soirée arrosée, les deux jeunes ont donc été transportés à l’urgence, mais ils se portent bien.

La saison des avants-bals est commencée, à Chicoutimi. Le premier a eu lieu sur un terrain boisé de la rue des Maristes, mercredi soir.

«Ce site appartient à un privé, qui est d’accord pour que ce genre d’événements s’y tiennent depuis plusieurs années. Il n’y a pas eu de plainte du voisinage ni de grabuge, mais deux jeunes étaient dans un état d’intoxication avancé. Un transport à l’hôpital a été nécessaire», a expliqué le porte-parole du SPS, Bruno Cormier.

Lors de la visite du Quotidien sur place, en fin d’après-midi jeudi, des centaines de bouteilles d’eau et de bière, ainsi que des canettes, parsemaient le sol ou avaient été lancées dans les arbustes. On ignore si le site sera nettoyé et si le propriétaire du terrain apprécie que le site soit jonché de bouteilles et de canettes, au lendemain de l’activité.

Le terrain était jonché de bouteilles et de canettes, au lendemain de l’événement.

La saison des avants-bals et des après-bals bat son plein. Plusieurs jeunes se réuniront sur des terrains vagues au cours des prochaines semaines, afin de célébrer.

Les policiers s’y déplacent également pour s’assurer que personne ne prend le volant après une telle soirée.