Michaël Arsenault et Nancy Gauthier, tous deux accusés de tentative de meurtre.

Deux dossiers, deux accusés

Michaël Arsenault, de la rue Saint-Jacques à Jonquière, a été formellement accusé de tentative de meurtre et d'incendie criminel, ce matin, au palais de justice de Chicoutimi.
Les événements reprochés à l'homme de 32 ans se sont déroulés dimanche matin sur la rue Saint-Mathieu, à Jonquière.
Arsenault aurait allumé volontairement un incendie à la résidence de la rue Saint-Mathieu en sachant qu'une personne se trouvait à l'intérieur.
Selon les informations disponibles, Arsenault serait reparti tout bonnement à pied. Il ne courait pas.
La victime au dossier a remarqué qu'une personne semblait sortir du terrain de sa résidence et a ensuite aperçu les flammes qui faisaient rage à proximité de la porte d'entrée.
L'individu est parvenu à sortir de la résidence en passant au travers de l'incendie. Par le fait même, il a été blessé légèrement à un pied.
Autre dossier
Quant à Nancy Gauthier, cette dernière fait face aussi à une accusation de tentative de meurtre et une autre de voies de fait avec lésions.
Gauthier, qui est âgée de 49 ans, a été arrêtée conséquemment à une altercation survenue à la résidence familiale de la rue Fortin.
Ce serait à la suite d'une chicane que l'accusée s'en serait pris à la victime, lui infligeant des blessures. La vie de la victime n'est pas menacée.
Les deux accusés demeurent derrière les barreaux. Les enquêtes de remise en liberté ont été reportées à plus tard.
/ Plus de détails à venir