Des services de communication paralysés

L’incendie chez Matériaux Alma a paralysé les services de télécommunication dans la ville d’Alma et même ailleurs dans la région. Une installation électrique importante pour le réseau almatois a été endommagée par les flammes. Les services de télécommunication reliés à ce réseau ne fonctionnaient donc plus.

Cette panne a touché l’ensemble du système téléphonique du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS). Les gens ne pouvaient entrer en contact avec le personnel dans les différents hôpitaux de la région.

« En raison de notre ancien système généralisé, le système téléphonique de l’ensemble des installations du CIUSSS du secteur a été touché », a expliqué Karine Gagnon, porte-parole du CIUSSS, en matinée mardi. La situation a été rétablie en après-midi.

Privé d’électricité, d’Internet et de service de téléphonie, le Palais de justice d’Alma a quant à lui fermé ses portes. Des employés postés à l’entrée invitaient les gens à retourner à la maison. Tout le complexe Jacques-Gagnon a également subi les conséquences de cet incendie, dont l’Hôtel Universel et les différents bureaux, qui ont été privés d’électricité une partie de la journée.

« L’incendie a causé un bris sur les équipements électriques, ce qui a causé une panne majeure au centre-ville. La panne a été rétablie, mais il y a encore le secteur du complexe Jacques-Gagnon qui n’a pas de services. Nos équipes travaillent fort pour réalimenter les différents commerces et résidences », a assuré Audrey-Claude Gaudreault, porte-parole de la Ville d’Alma. En soirée, la lumière était de retour.

Par ailleurs, des centaines de commerces almatois et des villes avoisinantes ne pouvaient utiliser leur système de cartes de crédit ou débit. Les gens devaient payer en argent seulement. Internet sans fil n’était également pas disponible dans plusieurs établissements. Laura Lévesque et Franceska Hébert