Les monts Valin

Des élèves sauvés de justesse sur la rivière Valin

Il s’en est fallu de peu pour qu’une sortie scolaire de l’école secondaire Charles-Gravel tourne au drame, vendredi après-midi. Trois jeunes de troisième secondaire ont profité d’un moment d’inattention de leurs accompagnateurs pour s’éclipser dans un canot du Parc national des Monts-Valin et ont rapidement été emportés par la rivière.

Ce qui se voulait une simple randonnée pédestre s’est transformé en un cauchemar pour les trois jeunes téméraires qui ont bravé les eaux de la rivière Valin. La soixantaine d’élèves présents étaient attroupés tout près du bureau d’accueil pour prendre le goûter lorsque ces jeunes se sont dirigés vers la station nautique du centre de service. « Exceptionnellement, le groupe ne s’était pas annoncé avant d’arriver sur le territoire du parc. Ce faisant, les embarcations n’étaient pas verrouillées comme elles le sont habituellement et les jeunes ont utilisé des branches en guise de rames », déplore François Guillot, directeur du parc de la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ).

Non loin de la rive, les adolescents ont réussi à s’agripper à des arbustes et à trouver refuge sur une île. Après avoir été alertés par les cris de détresse, les accompagnateurs ont avisé les gestionnaires qui ont rapidement procédé à l’opération de sauvetage. « Étant donné que le groupe n’était pas sous notre responsabilité, nous avons été chanceux que des gardes-parcs soient en poste pendant la journée, puisque ce n’est pas toujours le cas. Heureusement, il y a eu plus de peur que de mal. On peut dire qu’on a eu un “‘presque accident”’ au parc des Monts-Valin aujourd’hui [vendredi] », souligne M. Guillot.

Commission scolaire
De son côté, la porte-parole de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, Claudie Fortin, assure que la sortie éducative était prévue à l’horaire et respectait le ratio recommandé d’un adulte pour 20 élèves.

Un suivi sera fait lundi matin avec la direction pour déterminer si un soutien psychologique est nécessaire pour les personnes impliquées.