Des cas d’intoxication au fentanyl anticipés

Christian Rioux, coordonnateur de l’Équipe Para-Soins, aimerait bien pouvoir se procurer quelques doses de naloxone en prévision du spectacle de Deadmau5 qui se tiendra samedi soir à Alma, car il anticipe qu’il pourrait y avoir des cas d’intoxication au fentanyl. Mais les lois et règlements lui compliquent la tâche et ne permettent pas, en principe, aux pharmaciens de lui fournir d’avance cet antidote pour l’administrer à une tierce personne. Toutefois, l’Ordre des pharmaciens du Québec demande présentement de changer le règlement pour permettre de faire face à la crise actuelle des opioïdes.

(Pascal Girard) – L’Équipe Para-Soins, un service privé, assurera les premiers soins lors de la soirée axée sur la musique électronique. « Ce sont des jeunes, c’est de la musique électronique. On peut penser qu’il y aura de la drogue », a indiqué Christian Rioux. Il a essayé, sans succès, d’obtenir une ou deux doses de naloxone, un produit plus qu’efficace et qui sauve des vies. Le produit est administré à l’aide d’une seringue et ne présente pas de danger s’il est administré à une personne non intoxiquée. 

Selon le site Internet de la Gendarmerie royale du Canada, le fentanyl est un puissant analgésique, normalement obtenu sur ordonnance, qui est environ 100 fois plus toxique que la morphine. Il est parfois mélangé à d’autres drogues, notamment à l’héroïne et à la cocaïne, à l’insu des consommateurs.

Christian Rioux, coordonnateur de l’Équipe Para-Soins, anticipe de se retrouver avec des cas d’intoxication au fentanyl lors du spectacle de Deadmau5.

Ce sont des jeunes, c’est de la musique électronique. On peut penser qu’il y aura de la drogue.
Christian Rioux

Une situation floue

Le Quotidien a contacté la directrice générale et secrétaire de l’Ordre des pharmaciens, Manon Lambert, pour vérifier si l’ordre professionnel permettait la vente de naloxone à des organismes comme Para-Soins. « Juridiquement, c’est non. Mais dans les faits, on encourage nos pharmaciens à évaluer au cas par cas », a-t-elle d’abord répondu, en spécifiant qu’aucune directive n’avait été envoyée en ce sens à ses membres. 

Mme Lambert est toutefois consciente du flou causé par une telle situation. « Présentement, on travaille pour changer le règlement pour une personne qui l’achète autrement que pour lui-même. On a envoyé une lettre à l’Office des professions. On a demandé à modifier le règlement. On est à proposer un libellé. Mais un processus réglementaire, ça peut prendre des mois », a-t-elle poursuivi.

L’Office des professions est un organisme gouvernemental autonome et extra budgétaire, qui relève du ministre de la Justice qui est, par décret, ministre responsable de l’application des lois professionnelles.

Rappelons que le 13 septembre dernier, le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, avait annoncé que la naloxone serait désormais gratuite pour tous. La porte-parole du ministère, Noémie Vanheuverzwijn, a confirmé au Quotidien que la mesure entrera en vigueur d’ici le 21 décembre. Pour l’instant, le médicament est disponible derrière le comptoir des pharmaciens et bénéficie d’une ordonnance nationale qui permet à un particulier d’en acheter pour lui-même sans prescription d’un médecin. Pour l’instant, il est remboursé par les programmes d’assurance, en attendant la gratuité directe. 

Le président de Festivalma, Patrice Lapointe, le maire d’Alma, Marc Asselin, le directeur de production de l’événement, Karl-Emmanuel Picard, et la directrice de Festivalma, Janie Maltais, ont présenté l’avancement des préparatifs pour accueillir Deadmau5 au Centre multisports samedi.

Les préparatifs vont bon train

(Dominique Gobeil) – Des milliers de personnes sont attendues au spectacle du producteur de musique électronique Deadmau5 samedi soir au Centre multisports d’Alma, où les préparatifs allaient bon train jeudi pour accueillir l’artiste de renommée internationale dans le cadre de sa tournée Lots of shows in a row : pt2.

Organisateurs de l’événement, Festivalma et evenko ont invité les médias jeudi matin pour donner les dernières précisions quelques jours avant le grand soir. Des billets sont toujours disponibles en ligne et un guichet principal sera ouvert dès 13h samedi sur place. Le public pourra franchir les portes à 19h. Attlas assurera la première partie à 20h et Deadmau5, qu’on prononce «dead mouse», montera sur scène dès 21h pour une prestation de deux heures.

«Depuis mercredi, on travaille à préparer le centre, indique le directeur de production Karl-Emmanuel Picard. Il faut notamment fortifier la scène de 60 par 40 pieds pour être certain d’être capable d’accueillir Deadmau5 et son cube cinétique géant. C’est plaisant de voir qu’il y a des gens de partout dans la région et même au Québec qui vont se déplacer.»

Des autobus au départ de Chicoutimi et de Jonquière comptent d’ailleurs encore quelques places pour le transport avant et après le spectacle. Des navettes gratuites ont aussi été mises en place à partir du centre-ville almatois pour ceux qui voudront commencer la soirée dans un restaurant local. Et le trajet se fera dans le sens inverse jusqu’à 00h45 pour les spectateurs qui auront envie de continuer la fête. Divers établissements proposent une offre spéciale pour l’événement.

Deadmau5 sera à Montréal la veille. Avec Alma, il s’agit des deux seuls arrêts au Québec pour cette tournée.

«Ç’a des retombées économiques importantes, mais c’est aussi positif pour nos 60 bénévoles qui sont vraiment enthousiastes de préparer tout ça. C’est extraordinaire pour eux. Côté sécurité, c’est aussi un défi avec 40 personnes engagées pour ça», mentionne la directrice générale de Festivalma Janie Maltais.

Le maire d’Alma Marc Asselin était aussi présent à la conférence de presse. Il assure qu’il sera parmi les spectateurs samedi. Comme à son habitude, evenko n’a pas voulu dévoiler le nombre de billets vendus jusqu’à présent.

Le public aura droit à des pièces tirées du dernier album de Deadmau5, W :/2016ALBUM/, et à des classiques tels que Strobe, Ghosts N Stuff, The Velt et Raise Your Weapon.