Déconfinement: les corps policiers mènent une opération contre la vitesse

Les services de police du Québec seront à l’affût de la conduite imprudente et de la vitesse au cours des prochains jours. Jusqu’au 11 juin, une opération nationale concertée intitulée Je ralentis. Je sauve des vies est en cours partout sur le territoire en collaboration avec la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ).

Les policiers interviendront de façon intensive auprès des conducteurs qui contreviennent au Code de la sécurité routière afin de les sensibiliser et de les conscientiser aux risques liés à la vitesse. Les contrôleurs routiers de la SAAQ se concentreront pour leur part sur le contrôle des véhicules lourds.

L’opération concertée est mise en branle au moment où le déconfinement progressif est en cours. L’achalandage réduit sur les routes en raison de la pandémie a contribué à une augmentation des excès de vitesse au cours des dernières semaines un peu partout au Québec. Au cours des prochains jours, la reprise des activités impliquera nécessairement le retour des piétons, cyclistes, et motocyclistes sur le réseau, ainsi que celui des travailleurs et signaleurs aux abords des chantiers.

Le thème Je ralentis. Je sauve des vies Vise à faire prendre conscience aux conducteurs qu’ils peuvent faire une différence.

Selon la Sûreté du Québec, les études démontrent qu’une diminution de la vitesse de 5km/h permettrait de réduire de 15% le nombre de collisions. Ainsi, si chaque conducteur réduisait sa vitesse de 5km/h, au dénombrerait 60 décès de moins sur les routes chaque année. Si tous diminuaient leur vitesse de 10km/h, le nombre de décès évités passerait à 120.