Jean Tremblay, porte-parole de la SQ pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean, a fait une brève démonstration du nouveau véhicule de patrouille du corps policier.

De nouvelles voitures à la Sûreté du Québec

Les citoyens du Saguenay-Lac-Saint-Jean devraient apercevoir, au cours des prochaines semaines, les nouvelles auto-patrouilles de couleur noire de la Sûreté du Québec (SQ) arpenter les routes régionales.

Les dirigeants de la SQ ont exposé le nouveau véhicule, lundi après-midi, en face du quartier général de la rue des Roitelets, à Chicoutimi.

Le changement de couleur avait été annoncé en 2016 et confirmé au début de l’été 2017 avec une commande de 225 Dodge Charger. 

Ces véhicules remplaceront graduellement la flotte des véhicules actuels.

« Nous devrions avoir nos premiers véhicules à partir de novembre et de décembre. Le changement va se faire graduellement. Dès que nos voitures de patrouille atteignent 200 000 kilomètres, nous les changeons. La durée de vie est de 18 à 20 mois », indique Jean Tremblay, porte-parole de la SQ pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« Les changements de véhicules doivent se faire à coût nul. C’est la raison pour laquelle les changements seront progressifs », dit-il.

La couleur noire se retrouvera sur le devant, l’arrière et le toit des véhicules de patrouille. Les quatre portières demeurent blanches avec le logo de la SQ et les diverses indications, comme le mot « police ».

« Le noir a été choisi, car il s’agit du meilleur contraste possible. Les gens peuvent mieux voir le véhicule. Pour ce qui est de la soirée et de la nuit, les citoyens pourront voir les véhicules, car le logo et le lettrage sont fluorescents », reprend M. Tremblay.

« Nous avons aussi ajouté une barre de protection à l’avant du véhicule. L’autre élément est le système de lumière au DEL pour les gyrophares. C’est différent de ce que nous avons actuellement. Mais ce système demande moins d’entretien et brise moins », précise le porte-parole de la SQ.

Pour la balance, l’intérieur du véhicule est similaire aux anciens modèles, incluant un ordinateur de bord, le système de communications et une protection entre les sièges des agents et la banquette réservée aux personnes arrêtées. Ce dernier ajoute que la nouvelle couleur des voitures a été adoptée par l’état major de la SQ à la suite de diverses études réalisées par des spécialistes.

Si certains pensent que ce changement fait suite à l’accident mortel de Dolbeau-Mistassini en 2015, ça ne serait pas le cas.

« Non, c’est vraiment à la suite d’études faites sur le sujet », a indiqué Jean Tremblay.