L’ancien curé Paul-André Harvey est décédé en détention et n’aura pas vu la conclusion de son dossier d’agressions sexuelles sur des enfants. Le diocèse de Chicoutimi est poursuivi pour 14 M$.

De nombreux gestes déplacés

En 2018, les gens se retrouvent dans une société moderne où les actes déplacés ne devraient plus exister. Toutefois, à voir les nombreux accusés qui défilent dans les palais de justice pour des crimes d’ordre sexuel, il faut croire que ça se passe toujours.

Le 21 novembre, l’homme qui a fait cinq enfants à sa belle-fille, et qui a été condamné à six années de pénitencier pour ces agressions, est revenu au tribunal pour apprendre qu’il faisait face à 22 nouveaux chefs d’accusation.

Il est accusé d’avoir agressé sexuellement ses deux soeurs entre 1968 et 1975. Il a obtenu des fellations pratiquement chaque jour au retour de l’école de ses soeurs. Il a plaidé coupable le 13 décembre et a écopé d’une peine additionnelle de quatre ans de pénitencier. Il aura été condamné à 10 années de détention au total pour ces crimes sexuels.

Quant à sa conjointe, elle a été citée à procès pour avoir participé aux ébats sexuels entre son conjoint et sa propre fille. Ça se déroulera en mars.

Constitutionnalité

Par ailleurs, le Chicoutimien Daniel Martel entend contester la constitutionnalité de certains articles du Code criminel canadien, en matière d’agression et d’attouchement sexuel.

Mario Gauthier a été acquitté d’une agression sexuelle sur une mineure et réclame maintenant 620 000 $ au Procureur général du Québec,  à la plaignante et au ministère de la Sécurité publique.

L’individu de 20 ans a plaidé coupable de leurre informatique et d’avoir payé des mineures afin qu’elles lui envoient des photos nues.

Martel est passible d’un minimum de huit années d’emprisonnement pour les sept victimes de ses actes et pour le leurre informatique, soit une année minimale de détention pour chaque dossier.

Stage d’immersion

Un jeune Américain de 17 ans a plaidé coupable à une agression sexuelle sur une mineure de 17 ans de l’Ouest canadien, alors que les deux étudiants se trouvaient dans un stage d’immersion française au Cégep de Jonquière. L’Américain a abusé de la jeune femme, même si celle-ci lui a dit non à quelques reprises. Il avait été arrêté à l’aéroport de Montréal, peu de temps avant de prendre son vol pour la Californie. L’adolescent a été condamné à faire un don de 1000 $, après avoir passé sept jours dans un centre jeunesse.

Acquitté

Le Jonquiérois Mario Gauthier a intenté une poursuite de 620 000 $ contre le Procureur général du Québec, le ministère de la Sécurité publique et la plaignante après avoir été acquitté d’une agression sexuelle. Une jeune fille avait prétendu avoir été abusée par l’homme à son chalet. La décision de la Cour supérieure du Québec est attendue.

Sur son enfant

Un septuagénaire du Lac-Saint-Jean a écopé d’une peine de cinq ans de pénitencier pour avoir agressé sexuellement sa fille et sa petite-fille.

Durant des années, l’homme a commis des gestes déplacés sur son propre enfant, qui n’avait que 8 ans la première fois. Concernant la petite-fille, il n’y a eu qu’un geste. Il a tenté de l’embrasser avec la langue.

Paul-André Harvey

Finalement, l’ex-curé Paul-André Harvey est décédé en prison d’une longue maladie le 3 mai dernier. Il était âgé de 81 ans. Durant ses années de prêtrise, Harvey a commis au moins 39 agressions sexuelles sur autant de victimes. Un recours collectif a été intenté contre le diocèse de Chicoutimi et les paroisses de la région. Près de 100 personnes sont inscrites dans le recours.