Crainte d’enlèvement non fondée à Arvida

Les policiers de Saguenay ont ratissé le quartier Langelier d’Arvida, dimanche soir, alors que deux personnes avaient signalé vers 18 h ce qu’ils ont perçu comme un possible enlèvement.

Ils ont vu une fille d’environ 9 ans avec un petit chien partir à pied avec deux hommes d’environ une trentaine et une cinquantaine d’années, a expliqué le porte-parole du Service de police de Saguenay, Bruno Cormier. « On avait très peu d’informations, mais on n’a pas pris de chances. On a envoyé plusieurs policiers. Ils ont fouillé partout et sont allés cogner à toutes les portes du secteur, mais personne ne manquait à l’appel », poursuit-il. 

Les autorités ont mis fin aux recherches vers 21 h 45. 

Sur les réseaux sociaux, une publication a semé l’émoi et a été partagée plus de 1200 fois en moins d’une heure, mais il semble y avoir eu plus de peur que de mal.